Faculté des sciences et technologies
Département mathematiques

Licence mention MIASHS

Présentation

La licence MIASHS (Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales) offre une formation réellement équilibrée et interdisciplinaire incluant un stage obligatoire de 6 semaines minimum.

Elle allie l'étude des mathématiques théoriques et appliquées et de l'informatique à celle des sciences économiques pour le parcours Mathématiques, Economie, Finance (MEF) ou à celle des mécanismes cognitifs pour le parcours Sciences Cognitives (SC). Ces parcours sont ouverts en première, deuxième et troisième année. Ils s’adressent aux bacheliers S ou ES intéressés par les mathématiques appliquées.

Ouvert en troisième année uniquement, le parcours Mathématiques, Statistiques et Informatique Décisionnelle (MSID) est proposé aux étudiants titulaires d'un DUT STID afin de leur permettre une poursuite d'études en master.

Le but de la licence est de préparer les étudiants à une spécialisation en statistiques, en mathématiques appliquées, en économie ou en sciences cognitives, en leur donnant :

  • des connaissances larges et solides en mathématiques, allant d'une bonne compréhension des structures abstraites à l'utilisation de logiciels de statistiques et de calcul numérique
  • les compétences pour discerner les problématiques auxquelles les mathématiques apportent une valeur ajoutée, et construire et utiliser des modèles mathématiques éventuellement complexes
  • de solides bases techniques en statistiques, et du recul dans leur interprétation
  • la maitrise du langage Python et de langages spécifiques (web, bases de données)
  • le savoir-faire pour modéliser une question concrète et la résoudre en utilisant avec discernement leurs acquis en mathématiques et informatique et leurs connaissances en économie ou en sciences cognitives.
  • la capacité d’interagir avec différents domaines applicatifs et la possibilité de s'adapter à des environnements de travail variés y compris à l'international.

L'équipe pédagogique regroupe des enseignants-chercheurs aux compétences multiples : économistes, gestionnaires, psychologues, biologistes, informaticiens, mathématiciens appliqués et théoriques.

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer un des semestres de la licence à l'étranger. Des échanges Erasmus ont lieu avec l'Angleterre, l'Irlande, l'Allemagne, la Norvège, les Pays-Bas, le Canada, l'Espagne, etc.

Poursuites d'études

La licence MIASHS n’a pas vocation à permettre une insertion professionnelle immédiate.  Elle fournit le socle de connaissances et compétences indispensable à une poursuite d’études jusqu’à bac+5 en master ou école, dans le domaine des mathématiques appliquées (statistique, mathématiques financières ou de l’assurance, actuariat, gestion du risque, etc), de l'économie (économie appliquée, économétrie, gestion des ressources humaines, banque et finance, etc), des sciences cognitives (sciences cognitives, neurosciences, intelligence artificielle), de l'informatique appliquée (technologies web, bases de données). Le professorat des écoles est aussi l’un des débouchés possibles.

En fonction de la poursuite d’études choisie, après le parcours MEF, il est possible d’accéder à des métiers tels que : statisticien, chargé de modélisation, économètre, consultant audit, data scientist, data analyst, contrôleur de gestion, gestionnaire de patrimoine, actuaire, quant, analyste financier, analyste crédit, professeur des écoles, risk manager, logisticien, etc.

Après le parcours SC, il est possible d’accéder à des métiers tels que : cogniticien, statisticien, ergonome, data scientist, biostatisticien, data analyst, concepteur d’interfaces homme-machine, professeur des écoles, concepteur de système intelligents, etc.

A l'issue du deuxième semestre, l'étudiant peut aussi rejoindre le parcours FOCUS préparant au professorat des écoles. Ce parcours est uniquement destiné à poursuivre vers un master MEEF (métiers de l’enseignement). Les étudiants intéressés par les débouchés en mathématiques ou informatique appliquées, sciences économiques ou sciences cognitives doivent impérativement rester en parcours MEF ou SC.

L'informatisation génère de gigantesques quantités de données. Les entreprises ont besoin de les transformer en informations pertinentes. D'où les excellents taux d'embauche des diplômés en statistique.

0rganisation de la formation

L'étudiant s'inscrit en première année dans l'un des deux parcours : Mathématiques, Economie, Finance (MEF) ou Sciences Cognitives (SC). Le parcours spécifique Mathématiques, Statistiques et Informatique Décisionnelle (MSID) est accessible sur dossier aux titulaires d'un DUT STID souhaitant une poursuite d'études en master ; il n'existe qu’en troisième année et n’est pas ouvert aux étudiants auparavant inscrits en licence MIASHS.

La formation dure 6 semestres. Les 3 premiers semestres donnent des bases solides en mathématiques (analyse, algèbre). A partir du quatrième semestre, les contenus se spécialisent vers les mathématiques appliquées (probabilités, statistique, optimisation).

L'informatique, générale au départ (algorithmique et programmation), s’oriente vers les applications aux sciences des données (data science, bases de données), au web, etc.

Les programmes d’économie du parcours MEF donnent des compétences larges en micro- et macro-économie, puis abordent des thèmes spécifiques (croissance économique, monnaie et marchés financiers, etc).

Le programme en sciences cognitives du parcours SC est organisé en 4 grands thèmes (perception et motricité, apprentissage et motivation, langage et communication, mémoire et attention).

De bonnes capacités de raisonnement et de travail, de la rigueur, de l'esprit critique et des compétences techniques suffisantes pour l'exercer à bon escient, des capacités rédactionnelles également, sont des compétences que la licence s'attache à développer chez les étudiants.

Les quatre premiers semestres sont organisés en deux blocs de connaissances et compétences couvrant les disciplines majeures de la licence : bloc mathématiques et informatique et bloc sciences économiques ou bloc sciences cognitives selon le parcours. Ils permettent à l'étudiant de se doter d'un solide socle de fondamentaux dans chacune des disciplines étudiées. En troisième année, on aborde les applications plus avancées. Deux blocs de connaissances et de compétences sont mis en place : l'un permet à l'étudiant d’élargir ses acquis dans chacune des disciplines afin de faire interagir ses connaissances, et l'autre de se spécialiser selon son projet de poursuite d'études via un choix d'options. Dans ces blocs, les étudiants abordent les probabilités, les statistiques, l'optimisation, les sciences des données, les langages et technologies du web, etc ; les contenus des enseignements en sciences économiques ou en sciences cognitives se spécialisent également sur des thèmes particuliers.

Un stage obligatoire durant 6 à 12 semaines se déroule entre les 2ème et 3ème années. Il permet à l'étudiant de découvrir un secteur d'activité professionnelle et de mûrir son projet de poursuite d'études.  En 3ème année, l'étudiant réalise un travail d'étude et de recherche sous la supervision d'un enseignant-chercheur de la licence.

Blocs de Compétences et de Connaissances (BCC)

Fondamentaux et approfondissements en mathématiques et informatique : analyse, algèbre, probabilités, intégration, algorithmique et programmation, technologie web, sciences des données.

Fondamentaux et approfondissements en économie (MEF) : microéconomie, macroéconomie, économie de l'entreprise, comptabilité, monnaie, banque, marchés financiers, économie publique.

Fondamentaux et approfondissements en sciences cognitives (SC) : neurosciences, perception et motricité, mémoire et attention, apprentissage et motivation, langage et communication, apprentissage de la lecture, neurocognition.

Interdisciplinarité parcours MEF : statistiques mathématique, modélisation statistique, statistique décisionnelle, optimisation, simulations, bases de données, macroéconomie ouverte, théorie des jeux, choix social, dynamique et croissance, économie de l'incertain, concurrence imparfaite.

Interdisciplinarité parcours SC : statistiques mathématique, modélisation statistique, statistique décisionnelle, optimisation, simulations, bases de données, perception et motricité, mémoire et attention, apprentissage et motivation, langage et communication.

Spécialisation (choix d'options selon parcours et projet de poursuite d'études) : analyse et probabilités approfondies, optimisation approfondie, sciences des données, algorithmique et programmation, programmation web, bases de données, fouilles de graphes et réseaux sociaux.

Enseignements

La licence MIASHS doit ouvrir à la rentrée 2020 dans une nouvelle configuration suite à la fusion des trois universités lilloises.

Les cours et les volumes horaires de la formation pour la rentrée 2020 seront décidés par vote du CA de l’université.

Le projet construit par l'équipe enseignante et approuvé par le département de Mathématiques et la Faculté des Sciences et Technologies est consultable.

___________________________________________________________________

Informations conformes aux décisions du département de Mathématiques (Conseil du 19 sept 2019) et de la Faculté des Sciences et Technologies (CA du 22 oct 2019). Le vote du CA de l’université décidant des cours et des volumes horaires de la formation pour la rentrée 2020 est prévu en mars/avril 2020.
___________________________________________________________________

Programmes de mathématiques.  Ces programmes sont communs aux deux parcours.

Programmes d'informatique de première année. Ces programmes sont communs aux deux parcours, et communs aussi avec la première année de la licence d'Informatique.

Programmes d'informatique de deuxième et troisième année. Ces programmes sont communs aux deux parcours. Ils serviront en L3 MSID à partir de la rentrée 2021.

Programmes d'économie du parcours MEF.

Programmes de sciences cognitives du parcours SC.

Admissions

La licence MIASHS s'adresse à des étudiants ayant des acquis solides en mathématiques, ainsi qu'un intérêt marqué pour les mathématiques et l'informatique. Les candidats doivent posséder une solide culture générale, avoir un esprit d'analyse et une capacité de synthèse marqués, faire preuve de curiosité et de réflexion critique.

Les programmes de première année se basent sur les connaissances de mathématiques acquises en terminale S. ils sont parallèles à ceux de première année de licence de Mathématiques. Les bacheliers ES motivés par les mathématiques peuvent réussir également à condition de fournir un travail personnel conséquent et régulier. Un stage de mise à niveau est organisé en pré-rentrée, complété par un enseignement de méthodologie scientifique.

L’accès à la deuxième et troisième année est possible pour des étudiants venant d’autres formations. Il est accordé en fonction des acquis obtenus et exige dans tous les cas un niveau en mathématiques et en informatique suffisant pour permettre de concentrer ses efforts sur les connaissances de sciences économiques ou de sciences cognitives à rattraper.

Les candidats doivent déposer leur demande d’autorisation d’inscription au printemps pour la rentrée suivante.

Les diplômés du DUT STID peuvent intégrer le parcours MSID sur dossier au semestre 5 (dossier à remplir sur le site ecandidat.)

Possibilités de réorientation

La licence MIASHS permet une orientation progressive avec réorientation possible après le premier semestre ou la première année.

Le parcours MEF permet une réorientation après un semestre vers les licences d’économie-gestion ou de mathématiques, et après la première année vers les licences d’informatique, d’économie-gestion ou de mathématiques. En parcours SC, des réorientations sont également possibles vers la licence de mathématiques.

Après deux année en parcours MEF, les étudiants peuvent rejoindre la troisième année de licence Economie-Gestion, ou s'orienter vers une licence professionnelle.

La première année permet aussi d’accéder au parcours pluridisciplinaire Formation et Communication en Sciences (FOCUS) qui mène aux métiers de l’enseignement du premier degré (écoles maternelle et primaire), de la formation des adultes et de la médiation scientifique. FOCUS se déroule du troisième au sixième semestre de la licence. Il est particulièrement bien adapté pour devenir professeur des écoles.