Faculté des Sciences et Technologies
Département biologie

Recherche

Les laboratoires

Visiter le site web

Directrice : Isabelle VAN SEUNINGEN

Le Centre d’Infection et d’Immunité de Lille (CIIL) a été créé en 2010 sur le campus de l’Institut Pasteur de Lille (IPL). Il s'agit d'une unité mixte de recherche soutenue par l'Inserm, le CNRS, l'université de Lille, l'Institut Pasteur de Lille et le CHU. Le CIIL développe des projets multidisciplinaires alliant recherche fondamentale, translationnelle et clinique ou de terrain sur des thématiques majeures de santé publique: les maladies infectieuses (tuberculose, pneumonie à pneumocoque, coqueluche, peste, hépatites C et E, grippe, coronavirus, malaria, schistosomiase, toxoplasmose, cryptosporidiose et blastocystose) et les maladies inflammatoires chroniques d’origine non infectieuse telles que la bronchopneumopathie chronique obstructive et l’asthme qui présentent d’ailleurs une incidence particulièrement élevée dans la Région Hauts-de-France et qui sont en progression dans les pays industrialisés. Les objectifs du CIIL sont de décortiquer les interactions hôte-pathogène ainsi que les mécanismes conduisant aux affections respiratoires chroniques et de développer des approches innovantes dans le diagnostic, le traitement et la prévention de ces maladies tout en analysant leur impact sur le terrain.

Visiter le site web

Directeur : Jean DUBUISSON

L'UMR 8198, unité Évolution, Écologie et Paléontologie (Evo-Eco-Paléo) est une unité mixte de recherche dont les établissements tutelles sont le CNRS et l'Université de Lille, Sciences et Technologies.

L'objectif scientifique de l'unité Evo-Eco-Paléo est de contribuer au développement des connaissances sur l'origine et l'évolution de la biodiversité et paléo-biodiversité, notamment en relation avec les changements environnementaux à diverses échelles temporelles. L'unité rassemble des compétences en génétique et génomique des populations, en écologie évolutive, en paléontologie, en paléo-écologie et en éco-immunologie, et développe des travaux de recherche intégrant des approches de modélisation, d'expérimentation, d'acquisition de données moléculaires, phénotypiques, floristiques, et d'analyses biostatistiques et bioinformatiques.

Visiter le site web

Directeur : Xavier VEKEMANS

Visiter le site web

Directrice : Sophie CRESPIN

Visiter le site web

Directeur : Taniel DANELIAN

Le LGCgE, Laboratoire de Génie Civil et géo-Environnement (ULR 4515), est un laboratoire de recherche pluridisciplinaires regroupant des équipes de chercheurs de plusieurs établissements des Hauts de France. L’activité de recherche et de valorisation est assurée par plus de 200 personnes, dont 92 enseignants-chercheurs et chercheurs, 36 personnels techniques et administratifs et plus de 80 doctorants.

Les travaux du LGCgE s’inscrivent dans les problématiques de construction et aménagement durables et d’écologie. Son équipe Fonctionnement des Ecosystèmes Terrestres Anthropisés a pour thématiques: la protection des ressources naturelles, la gestion des sites et sols contaminés et la biodiversité. Ses membres relèvent de différentes disciplines : pédologie, chimie, biologie, écologie, écotoxicologie et leurs recherches ont pour finalités (1) d’évaluer les impacts des pressions anthropiques et des changements globaux sur les écosystèmes terrestres, (2) d’étudier les mécanismes de transferts des polluants au sein de ces systèmes, (3) de caractériser les effets des contaminants sur les organismes exposés et (4) de proposer des modes de gestion pour améliorer les fonctions écosystémiques en intégrant aspects sociaux, sociétaux et économiques.

Visiter le site web

Directeur : Ali ZAOUI

 

Le Laboratoire de Physiologie Cellulaire (Inserm U1003 et Université de Lille) vise à mieux comprendre les mécanismes par lesquels les canaux ioniques et les inflammasomes associés régissent le développement des tumeurs de la prostate, du pancréas et du colon. Il est en effet devenu évident que ces dérèglements cellulaires précoces sont d’une importance biologique fondamentale en oncologie.

La stratégie de notre laboratoire vise donc :

  •  A élucider les mécanismes ioniques à l’origine de l’initiation et de la progression des cancers, avec un intérêt particulier pour les phénomènes de mort cellulaire immunogène, sénescence, d’angiogenèse, de migration et d’invasion.
  •  A établir, dans une perspective de recherche translationnelle, et en collaboration étroite avec de nombreux services hospitaliers, des relations de cause à effet en décryptant la séquence d'événements associés à l’initiation et la progression tumorale avec une attention particulière sur la neurogénèse, le microbiote intestinale et le régime alimentaire,

Notre but est donc d’identifier de nouvelles cibles exploitables pour permettre une meilleure prise en charge clinique et pharmacologique des patients atteints de ces «oncocanalopathies» (Prevarskaya et al., Physiological Reviews 2018) avec notamment le développement d’anticorps thérapeutiques et des approches vaccinales plus efficaces.

Pour cela, nous avons développé des approches expérimentales originales nous permettant une visualisation et une exploration fonctionnelle de la dynamique des dérèglements associés à la cellule maligne et à son microenvironnement, incluant de nouveaux modèles précliniques, ainsi que les techniques d’électrophysiologie, d’imagerie, de biochimie, de biologie moléculaire et de cytométrie en flux.

Visiter le site web

Directrice : Natacha PREVARSKAYA

 

Laboratoire PRISM (Protéomique, Réponse inflammatoire, Spectrométrie de masse), U1192 Inserm est un laboratoire qui crée et développe de nouvelles technologies, de nouveaux concepts biologiques fondamentaux, de nouveaux outils de diagnostic et de nouveaux traitements, tous tournés vers la médecine personnalisée en oncologie. PRISM s'appuie sur ses technologies de pointe d’imagerie moléculaire et des multi-OMICs pour des analyses translationelles cliniques. La mission de PRISM est de d’étudier le microenvironnement tumoral et de découvrir de nouveaux mécanismes pour les traiter. PRISM est structuré autour de deux piliers principaux : l'un consacré aux innovations technologiques et l'autre aux innovations thérapeutiques. PRISM est associé au département de chirurgie et de cancer de l'Imperial College London (ICL) en tant que laboratoire associé européen (appelé Lancet).PRISM a intégré une société privée, Oncovet Clinical Research www.oncovet-clinical-research.com/. Une équipe mixte privée/public a vu le jour sous le nom d'équipe O'DREAMS (Oncological Driven associated Mass Spectrometry). PRISM comprend également une plateforme de services, CLIC-Imaging, basée sur des compétences issues de la recherche scientifique fondamentale du laboratoire. Clic-imaging offre des services en OMICS et en imagerie par spectrométrie de masse (MSI). La plateforme 3D Cell OMICs offre des services dans les modèles de culture cellulaire 3D tels que les organoïdes, les sphéroïdes mixtes avec des cellules immunitaires ou les explants pour des tests d'efficacité de médicaments et les études sur les exosomes pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques.

Visiter le site web

Directeur : Michel SALZET

Visiter le site web

Directeur : Yann COELLO

Visiter le site web

Directeur : Yann GUÉRARDEL

Visiter le site web

Directeur : Philippe JACQUES

Adjoints : Jean-Louis HILBERT et Vincent PHALIP

L’Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport, Santé, Société (URePSSS–EA 7369) mène des travaux dans le domaine du sport, de l’activité ou de l’inactivité physique et de la physiologie neuromusculaire avec différents éclairages disciplinaires relevant des Sciences de l’Homme et de la Société et/ou des Sciences de la Vie et de la Santé.

Visiter le site web

Directeur : Serge BERTHOIN