Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

LICENCE ÉLECTRONIQUE, ÉNERGIE ÉLECTRIQUE, AUTOMATIQUE

Parcours Électronique, énergie électrique, automatique (L2-L3)

Choisissez votre parcours:

  • Durée: 4 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Stage: OBLIGATOIRE(S4),OBLIGATOIRE(S6)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+1
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+3
  • 20210618

Objectifs de la formation

Le domaine de l’électronique, énergie électrique, automatique (EEA) constitue le socle de base pour l’ensemble des spécialisations ultérieures du monde industriel des secteurs de la technologie des semi-conducteurs, des circuits hyperfréquences, de l’informatique industrielle, de la robotique, de la production, du transport et de la conversion de l’énergie, des télécommunications, de la nano-électronique, etc. La maîtrise des concepts permettra aux professionnels issus de ces secteurs de s’adapter aux mutations, aux évolutions permanentes de ces domaines.

La licence Électronique, énergie électrique, automatique (EEA) vise à faire acquérir aux étudiants :

  • Des connaissances fondamentales en mathématiques, physique et informatique qui sont indispensables à toute carrière scientifique.
  • Des connaissances et des compétences techniques et disciplinaires concernant, entre autres, l’électronique analogique et numérique, la conversion d’énergie électrique, la robotique et les systèmes automatiques.

La formation a pour objectif principal d’emmener les étudiants vers une poursuite d’études en master

La licence EEA possède deux parcours en licence 3, un parcours "EEA" (Électronique, Energie électrique, et Automatique) et un parcours "IE" (Ingénierie électrique). Cette différenciation en troisième année permet l’accueil d’un nouveau public au sein de la licence, issu de formations extérieures à Bac +2 (DUT, BTS, étudiants titulaires de diplômes étrangers), avec un contenu et des méthodes pédagogiques adaptées pour le préparer à une poursuite en Master.

Spécificités de la formation

La formation repose sur de nombreux travaux pratiques et projets. Chaque étudiant de L3 devra réaliser au dernier semestre de sa formation un stage en entreprise ou en laboratoire de recherche ou un projet technique en groupe.

Cette mention EEA est porteuse d’une activité économique dynamique sur l’ensemble du territoire français et international (transition énergétique, objets communicants, télécommunications, outils de production, réseaux intelligents, ...).

Compétences visées

COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES

  • Maîtriser les savoirs formels et pratiques du socle des fondamentaux.
  • Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données avec un esprit critique.
  • Utiliser des outils mathématiques et statistiques.
  • Utiliser un langage de programmation.
  • Mettre en oeuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; analyser et interpréter des données expérimentales, envisager leur modélisation, développer une argumentation et rédiger un rapport de synthèse.
  • Utiliser en autonomie les techniques courantes dans les domaines de l’électronique, l’électrotechnique et l’automatique : synthèse et analyse de schémas électriques, gestion de la puissance d’une machine, modélisation de systèmes automatiques.

COMPÉTENCES TRANSVERSALES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travailler en autonomie, organiser et planifier son travail.
  • Maitriser les technologies de l’information et de la communication.
  • Savoir communiquer à l’écrit et à l’oral en français et en anglais.
  • Être en capacité de réinvestir les connaissances acquises dans un contexte professionnel, s’adapter.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Vous avez validé une L1 SESI ou L2 mention EEA à l'Université de Lille :

  • Accédez de droit en année supérieure.
  • Procédure de réinscription sur votre ENT Université de Lille.

Vous n'avez pas ces titres requis pour un accès de droit mais vous faites valoir un autre diplôme, une autre formation et/ou des expériences personnelles et professionnelles équivalant à un Bac+1 et/ou Bac + 2.

Formalités d'inscription

  • Les formalités d'inscription à l'université de Lille sont accessibles sur l'onglet Formations, rubrique Études en pratiques, Candidater, S'inscrire
  • Étudiants étrangers, veuillez consulter nos pages sur l'onglet Formations, rubrique "Études Internationales", Partir-Venir

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • 2 SEMAINES de cours par semestre.
  • La deuxième année de licence L2 EEA est organisée en un tronc commun aux Semestres 3 et 4.
  • La troisième année de licence L3 EEA possède deux parcours, un parcours "EEA" (Électronique, Energie électrique, et Automatique) et un parcours "IE" (Ingénierie électrique)
  • Des enseignements organisés en 5 blocs de connaissances et de compétences (BCC) qui permettent d’acquérir et, au fil des semestres, de maîtriser les savoirs, savoir-faire et savoir être en Electronique, Energie électrique et Automatique:
    • BCC 1 : APPRÉHENDER LES APPROCHES DISCIPLINAIRES POUR CERNER LEURS SPÉCIFICITÉS ET LEURS COMPLÉMENTARITÉS (première année uniquement)
    • BCC2 : PRÉPARER SON PROJET PERSONNEL ET SAVOIR LE VALORISER : Langues - Projets de l’étudiant (enseignement d’ouverture, projet étudiant, projet technique EEA, stage)
    • BCC3 : MAITRISE DES CONCEPTS FONDAMENTAUX POUR L’EEA : Outils de calcul pour l’EEA (math & info), Physique pour l’EEA (Electromagnétisme et Matériaux)
    • BCC4 : MAITRISE DES CONCEPTS DISCIPLINAIRES DE L’EEA : BCC4 : Maitriser les outils disciplinaires de l’EEA (Electronique, Systèmes Electriques, Automatique) pour permettre la mise en application de ces savoirs au service des outils de simulation numérique et des technologies associées à l’EEA
    • BCC5 : MISE EN OEUVRE DE MÉTHODES : Electronique et Systèmes Communicants, Electronique de Puissance et Actionneurs, Automatique et Informatique Industrielle, Electronique numérique, hyperfréquence, robotique et vision, commande des machines.
  • Une validation des semestres sous forme de contrôle continu et d’examen terminal donnant droit à des crédits ECTS (European Credit Transfer System) : 180 crédits pour valider la licence.

Programme

UE 1 Outils de calcul pour l'EEA - 1 6 crédit(s)
UE 2 Physique pour l'EEA - 1 6 crédit(s)
UE 1 Concepts en EEA - 1 9 crédit(s)
UE 1 Travaux pratiques EEA - 1 3 crédit(s)
UE 1 Langue vivante : Anglais 1 3 crédit(s)
UE 2 Projet de l'étudiant 3 crédit(s)
UE 2 Physique pour l'EEA - 2 3 crédit(s)
UE 1 Outils de calcul pour l'EEA - 2 9 crédit(s)
UE 1 Concepts en EEA - 2 9 crédit(s)
UE 1 Travaux pratiques EEA - 2 3 crédit(s)
UE 2 Projet de l'étudiant 3 crédit(s)
UE 1 Langue vivante : Anglais 2 et Numérique 3 crédit(s)
UE 1 Outils de calcul pour l'EEA - 3 6 crédit(s)
UE 1 Concepts en EEA - 3 12 crédit(s)
UE 1 Travaux pratiques EEA - 3 6 crédit(s)
UE 1 Langue vivante : Anglais 3 3 crédit(s)
UE 2 Projet Etudiant 3 crédit(s)
UE 1 Outils de calcul pour l'EEA-4 6 crédit(s)
UE 1 Concepts en EEA - 4 12 crédit(s)
UE 1 Travaux pratiques EEA - 4 6 crédit(s)
UE 2 Langue vivante : Anglais 4 3 crédit(s)
UE 1 Projet de l'étudiant 3 crédit(s)

Poursuite d'études

L’étudiant peut poursuivre ses études dans différents masters, notamment ceux de l’Université de Lille :

  • Master Automatique et systèmes électriques (ASE)
  • Master Génie industriel (GI)
  • Master Réseaux et Télécommunications (RT)

Ou candidater en écoles d’ingénieurs (sur concours ou dossier).

Ou s’orienter vers un master enseignement

Insertion professionnelle

Exemples de métiers:

  • responsables de projets,
  • technicien de maintenance,
  • chargé de clientèle,
  • adjoint au directeur d’usine,
  • adjoint au chef des méthodes,
  • formateur qualité industrielle,
  • attaché commercial en communication industrielle...

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE, AUTOMATIQUE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/eea/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Responsable Parcours


FRYZIEL Michel

Responsable Parcours


VANBESIEN Olivier