Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER GÉNIE INDUSTRIEL

Parcours Industrie 4.0

Choisissez votre parcours:

  • Durée: 4 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Stage: OBLIGATOIRE(S2)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+3
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210430

Objectifs de la formation

L’industrie 4.0 va entraîner l’émergence de nouveaux métiers pour lesquels des compétences tant transverses que techniques seront nécessaires : capacités de résolution de problèmes, aptitudes à faire interagir différentes cultures (logistique, maintenance, compétences de programmeur, de data scientist et d’automaticien, …).

L’objectif de la formation est d’aborder de façon théorique et pratique les méthodes et outils qui permettront à nos étudiants d’exercer dans une entreprise 4.0 dont les installations virtuelles et réelles seront d’une grande complexité.

Le champ disciplinaire repose à la fois sur des thématiques fondamentales (machine learning, décision dans l’incertain, commande des systèmes dynamiques, design for all, vision industrielle) qui s’appuient sur les derniers travaux de recherche en la matière et sur des thématiques plus appliquées (programmation, automatismes et supervision, systèmes temps réel et embarqués, internet industriel des objets, interfaces mobiles et Web dynamique, systèmes d’exploitation et sécurité des architectures client-serveur industrielles, gestion de production, logistique et maintenance, CAO et prototypage rapide, ...).

Spécificités de la formation

  • L’industrie 4.0 est en marche. Nos étudiants sont formés à relever les nouveaux défis qui y sont associés en accompagnant le déploiement des nouvelles technologies du numérique et d’organisation de la production.
  • De profil Génie Électrique et Informatique Industrielle, Génie Mécanique et Productique, Sciences Pour l’Ingénieur, Sciences et Technologies, Mathématiques-Informatique, nos étudiants reçoivent une solide formation en gestion industrielle, qui répond aux besoins de la transformation numérique des entreprises (Industrie 4.0 : Usine du futur). Ces enseignements sont dispensés par une équipe pédagogique pluridisciplinaire composée tant d’Enseignants-Chercheurs reconnus en Automatique, Traitement du signal, Informatique Industrielle et Systèmes Électriques que de consultants professionnels issus des grands secteurs de l’industrie.
  • Les deux mois minimum de stage en première année et les six mois de stage (ou contrat de professionnalisation) de deuxième année apportent à nos étudiants une première expérience professionnelle significative.
  • Plus de 90 % de nos diplômés trouvent rapidement un emploi de niveau ingénieur et la poursuite d’études en Doctorat est tout à fait envisageable.

Compétences visées

Les savoirs

  • Automatique numérique et commande des systèmes dynamiques, programmation des Automates
  • Programmables Industriels et des robots, supervision industrielle, réseaux locaux industriels, capteurs-actionneurs, vision industrielle,
  • Langages informatiques impératifs et programmation orientée objet, gestion des données industrielles, systèmes temps réel et embarqués, systèmes d’exploitation et sécurité des architectures client-serveur industrielles,
  • Machine learning, décision dans l’incertain,
  • Modélisation et conduite de projets, gestion de production, logistique, maintenance.

Les compétences

  • Automatisation et supervision de systèmes de production,
  • Maîtrise de la programmation orientée objet et de la programmation par flux,
  • Développement de plate-formes mobiles et WEB dynamique à caractère industriel,
  • Développement d’architectures client-serveur via Internet et les Clouds,
  • Développement de services pour l’internet industriel des objets,
  • Coopération homme-machine et assistance à l’opérateur,
  • Optimisation des procédés de fabrication,
  • Conception assistée par ordinateur et fabrication à l’aide d’imprimantes 3D,
  • Organisation des postes de travail et des ateliers.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

EN MASTER 1
L'admission en première année de master est subordonnée à l'examen du dossier du/de la candidat-e selon les modalités suivantes :

  • Mentions de licence conseillées : Electronique, énergie électrique, automatique / Informatique / Sciences pour l'ingénieur
  • Capacité d'accueil : 30 places en master 1.
  • Calendrier de recrutement : Ouverture du 04/05/2021 au 15/06/2021
  • Publication admission : 01/07/2021
  • Modalités de sélection : dossier
  • Critères d'examen du dossier :
    • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant notamment d'apprécier les objectifs et les compétences visées par la formation antérieure
    • Relevés de notes, diplômes permettant d'apprécier la nature et le niveau des études suivies
    • Curriculum vitae - lettre de motivation exposant le projet professionnel
    • Une, des attestation(s) d'emploi ou de stage.
    • Eventuellement lettres de recommandation

Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

EN MASTER 2 :

Accès de droit en master 2 Génie industriel parcours Industrie 4.0 pour les étudiants ayant validé le Master 1 correspondant à l'université de Lille.

Les candidats issus d'une autre mention ou d'un autre établissement d'enseignement supérieur doivent formuler une demande d'intégration selon les modalités suivantes :

  • Dossier à constituer entre le 04/05/2021 et le 15/06/2021
  • Publication de l'admission : le 01/07/2021
  • Composition du dossier
    • Lettre de demande d'intégration présentant le projet professionnel et personnel de recherche ainsi que le projet de poursuite d'études
    • Relevés de notes, diplômes permettant d'apprécier la nature et le niveau des études suivies
    • Niveau d'anglais
    • Curriculum vitae
    • Le cas échéant lettre de recommandation
    • Le cas échéant une, des attestation(s) d'emploi ou de stage
  • Décision d'admission
    • L'admission est prononcée par le Président de l'université sur proposition du responsable de formation.

Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • Le master Génie industriel parcours Industrie 4.0 s’organise autour de quatre Blocs de Connaissances et de Compétences :
    • BCC1. CONCEVOIR ET DÉVELOPPER DES APPLICATIONS MULTICANAUX ET MULTIPLATEFORMES
    • BCC2. GÉRER UN PROJET EN AUTONOMIE
    • BCC3. INDUSTRIE 4.0 : ORGANISER LES MOYENS DE PRODUCTION
    • BCC4. ÊTRE ACTEUR DE L’INNOVATION INDUSTRIELLE

Programme

UE 1 Gestion des données industrielles 6 crédit(s)
UE 2 Génie Logiciel Industriel 6 crédit(s)
UE 3 Automatique numérique 6 crédit(s)
UE 1 PPE - projet bibliographique en anglais 3 crédit(s)
UE 2 Conduite de projets 6 crédit(s)
UE 1 Langue vivante : Anglais et Communication 3 crédit(s)
UE 1 Automatismes industriels 6 crédit(s)
UE 2 Choix d'options 6 crédit(s)
UE 1 Stage 6 crédit(s)
UE 2 Choix d'options 6 crédit(s)
UE 1 Réseaux et Supervision industrielle 6 crédit(s)
UE 1 PPE : projet Fab Lab 6 crédit(s)
UE 2 Choix d'options 18 crédit(s)
UE 1 Programmation orientée objet - Web dynamique 6 crédit(s)
UE 1 Internet industriel des objets 6 crédit(s)
UE 1 Stage 18 crédit(s)
UE 2 Systèmes Energétiques 3 crédit(s)
UE 1 Langue vivante : Anglais et Communication 3 crédit(s)

Poursuite d'études

  • La poursuite en Doctorat est envisageable. En 2ème année de Master, des enseignants-chercheurs du laboratoire CRIStAL proposent des enseignements liés à leurs activités de recherche à la pointe de l’innovation en commande des systèmes dynamiques, machine learning et décision dans l’incertain, systèmes d’assistance à l’opérateur, vision industrielle.
  • Il est souhaitable que le stage de Master 2 d’une durée de six mois s’effectue dans un laboratoire de recherche afin de constituer une première expérience professionnelle significative en tant que chercheur, conforter le projet professionnel de l’étudiant et venir renforcer une candidature en Doctorat.

Insertion professionnelle

Métiers visés :

  • Ingénieur en Informatique Industrielle, Méthodes, Production, Maintenance des systèmes numériques industriels, R&D, d’études et d’essais.
  • Enseignant-chercheur, consultant, acteur de la transition numérique et énergétique.

Secteurs d’activité très variés tels que :

  • Intégrateurs de solutions industrielles,
  • Industries de production de biens manufacturés (automobile, électroménager, produits de haute technologie, biens de consommation, ...),
  • Industries de transformation des matières premières (sidérurgie, verre, chimie, agroalimentaire, ...),
  • Startups,
  • Laboratoires de recherche publics et privés.

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE, AUTOMATIQUE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/eea/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Responsable Parcours


BOULANGER Jeremie

Responsable Parcours


VANNOBEL Jean-Marc