Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

LICENCE MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE APPLIQUÉES AUX SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

Parcours Sciences cognitives

  • Durée: 6 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Stage: OBLIGATOIRE(S5)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: Baccalauréat ou équivalent
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+3
  • 20210513

Objectifs de la formation

La licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) est une formation multidisciplinaire alliant l’étude des mathématiques théoriques et appliquées et de  l’informatique à celle des mécanismes cognitifs pour le parcours Sciences cognitives.  

Le parcours Sciences cognitives (SC) est ouvert en première, deuxième et troisième année. Il s’adresse aux bacheliers intéressés par les mathématiques appliquées

La licence MIASHS n’a pas vocation à permettre une insertion professionnelle immédiate. Elle fournit le socle de connaissances et compétences indispensables à une poursuite d’études en master ou école dans le domaine des mathématiques appliquées, des sciences cognitives, ou de l’informatique appliquée. À l’issue du deuxième semestre, l’étudiant peut aussi rejoindre  un parcours préparant au professorat des écoles (parcours FOCUS).

Spécificités de la formation

  • Formation ouverte à la fois aux bacheliers ayant suivis les options Maths Expertes ou Maths Renforcées.
  • Stage de mathématiques et aide méthodologique au premier semestre pour la mise à niveau des étudiants dont le niveau en mathématiques serait trop juste. Programmes de sciences économiques accessibles sans connaissances préalables, donc adapté à tout choix d’options.
  • Orientation progressive avec réorientation possible après le premier semestre ou la première année.
  • Possibilité d’effectuer un des semestres de la licence à l’étranger. Des échanges Erasmus ont lieu avec l’Angleterre, l’Irlande, l’Allemagne, la Norvège, les Pays-Bas, le Canada, l’Espagne, etc.
  • Beaucoup d’enseignements en petits groupes permettant un suivi individuel des étudiants et une orientation personnalisée.
  • Équipe pédagogique aux compétences variées : économistes, gestionnaires, psychologues, biologistes, informaticiens, mathématiciens appliqués et théoriques.
  • Stage obligatoire de 6 à 12 semaines pour mettre en application ses compétences et confronter son projet professionnel aux réalités de l’entreprise.
  • Large choix de poursuite d’études et nombreux débouchés garantissant une bonne insertion professionnelle.

Compétences visées

La licence MIASHS offre une formation réellement équilibrée et interdisciplinaire incluant un stage obligatoire de 6 semaines minimum. Le but est de préparer les étudiants à une spécialisation en statistiques, en mathématiques appliquées ou en sciences cognitives en leur donnant :  

  • des connaissances larges et solides en mathématiques, allant d’une bonne compréhension des structures abstraites à l’utilisation de logiciels de statistiques et de calcul numérique
  • la maîtrise de langages informatiques spécifiques (Python, web, bases de données)
  • de solides bases techniques en statistiques, la capacité à les appliquer à différents cas d’études et à prendre du recul dans l’interprétation des résultats.
  • les compétences pour discerner les problématiques en économie ou en sciences cognitives auxquelles les mathématiques apportent une valeur ajoutée
  • le savoir-faire pour modéliser une question concrète et la résoudre en utilisant avec discernement leurs acquis en mathématiques et informatique et leurs connaissances en économie ou en sciences cognitives.
  • la capacité d’interagir avec différents domaines applicatifs et la possibilité de s’adapter à des environnements de travail variés y compris à l’international.

Pré-requis

  • La licence MIASHS s’adresse à des étudiants ayant des acquis solides en mathématiques, ainsi qu’un intérêt marqué pour les mathématiques et l’informatique.
  • Les candidats doivent posséder une solide culture générale, avoir un esprit d’analyse et une capacité de synthèse marqués, faire preuve de curiosité et de réflexion critique.
  • Les programmes de première année se basent sur les connaissances de mathématiques acquises en terminale, option mathématiques, ils sont parallèles à ceux de
    première année de licence de Mathématiques. Les autres bacheliers motivés par les mathématiques peuvent réussir également à condition de fournir un travail personnel conséquent et régulier. Un stage de mise à niveau est organisé en pré-rentrée, complété par un enseignement de méthodologie scientifique.

Attendus

La réussite en première année nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu'un engagement du futur étudiant dans son projet d'étude choisi.
En complément des attendus nationaux, il est attendu des candidats des :

  • Compétences disciplinaires
    Maîtriser le programme de terminale en mathématiques (compétences équivalentes à l’enseignement de spécialité ou complémentaire en mathématiques ) Savoir mener des calculs. Capacité à analyser, poser une problématique, la modéliser et à mener un raisonnement logique. Savoir expliquer son résultat et le rédiger.
  • Compétences transversales
    Savoir gérer son travail personnel de manière autonome, gérer son temps, avoir l'esprit de rigueur. Posséder une bonne maîtrise des structures de la langue française, de très bonnes capacités de compréhension écrites et orales.

Cette mention s'adresse à celles et ceux qui font preuve d'aptitudes pour les raisonnements logiques, l'analyse et l'abstraction, possèdent aussi une bonne culture générale et ont un intérêt pour les questions relevant des sciences cognitives (p. ex. Comment un humain est-il capable d'interagir avec son environnement ? Comment un humain est-il capable de mémoriser des informations ?)

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

MODALITÉS D’ADMISSION EN LICENCE 1

VOUS ÊTES ÉLÈVE DE TERMINALE OU ÉTUDIANT désireux de changer de filière, titulaire du baccalauréat, d’un diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) ou équivalant.

VOUS ÊTES DE NATIONALITÉ FRANÇAISE titulaire de diplômes étrangers de fin d’études secondaires

VOUS ÊTES RESSORTISSANT DE L’UNION EUROPÉENNE ET PAYS ASSIMILÉS :

  • Vous devez constituer une demande d’admission sur la plateforme « Parcoursup » du 20 janvier au 11 mars 2021 :    https://www.parcoursup.fr/
  • Vous retrouverez sur cette plateforme les caractéristiques, attendus et critères généraux d’appréciation des dossiers qui permettront à la commission d’enseignants de classer votre candidature. Vous recevrez une proposition d’admission dans la limite de la capacité d’accueil.

VOUS ÊTES DE NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE (HORS UE ET ASSIMILÉS ) et titulaire de diplômes étrangers. Vous ne relevez pas du public visé par Parcoursup.

MODALITÉS D’ADMISSION EN LICENCE 2 OU 3

Vous avez validé une L1 MIASHS à l’Université de Lille :   Vous accédez de droit en année supérieure. Procédure de réinscription sur votre ENT Université de Lille.

Vous n’avez pas ces titres requis pour un accès de droit mais vous faites valoir un autre diplôme, une autre formation et/ou des expériences personnelles et professionnelles équivalant à un Bac+1 et/ou Bac + 2.   

  • L’accès en L2 ou L3 est accordé en fonction des acquis obtenus et exige dans tous les cas un niveau en mathématiques et en informatique suffisant pour permettre de concentrer les efforts sur les connaissances de sciences économiques ou de sciences cognitives qu’ils doivent rattraper.   
  • Vous êtes de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne et pays assimilés : vous devez faire acte de candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr  
  • Vous êtes de nationalité étrangère (hors UE et assimilés) : veuillez prendre connaissance des modalités d’admission sur https://international.univ-lille.fr/etudiants-etrangers/individuel/

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • La formation dure 6 semestres. Les quatre premiers sont organisés en deux blocs de connaissances et compétences (BCC) couvrant les disciplines majeures de la licence : bloc mathématiques et informatique et bloc sciences cognitives. Ils permettent à l’étudiant de se doter d’un solide socle de fondamentaux dans chacune des disciplines étudiées. Que ce soit en informatique (algorithmique, programmation), en mathématiques (analyse, algèbre), en sciences cognitives (perception et motricité, apprentissage et motivation, langage et communication, mémoire et attention), les enseignements sont en première année généraux et se concentrent sur les socles de base. Les enseignements de deuxième année renforcent ce socle tout en offrant un premier contact avec le domaine applicatif.  
  • En troisième année, les contenus sont organisés pour aborder les applications plus avancées. Deux blocs de connaissances et de compétences sont mis en place : l’un permet à l’étudiant d’élargir ses acquis dans chacune des disciplines afin de faire interagir ses connaissances, et l’autre de se spécialiser selon son projet de poursuite d’études via un choix d’options. Dans ces blocs, les étudiants abordent les probabilités, les statistiques, l’optimisation, les sciences des données, les langages et technologies du web, etc ; les contenus des enseignements en sciences économiques ou en sciences cognitives se spécialisent également sur des thèmes particuliers.  
  • Un stage obligatoire se déroule entre les 2e et 3e années. Il permet à l’étudiant de découvrir un secteur d’activité professionnelle et de mûrir son projet de poursuite d’études. En 3e année, l’étudiant réalise un travail d’étude et de recherche sous la supervision d’un enseignant-chercheur de la licence.

Blocs de compétences et de connaissances (BCC) :  

  • FONDAMENTAUX ET APPROFONDISSEMENTS EN MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE : analyse, algèbre, probabilités, intégration, algorithmique et programmation, technologie web, sciences des données.  
  • FONDAMENTAUX ET APPROFONDISSEMENTS EN SCIENCES COGNITIVES : neurosciences, perception et motricité, mémoire et attention, apprentissage et motivation, langage et communication, apprentissage de la lecture, neurocognition.  
  • INTERDISCIPLINARITÉ PARCOURS SCIENCES COGNITIVES : statistique mathématique, modélisation statistique, statistique décisionnelle, optimisation, simulations, bases de données, perception et motricité, mémoire et attention, apprentissage et motivation, langage et communication.  
  • SPÉCIALISATION (CHOIX D’OPTIONS SELON PARCOURS ET PROJET DE POURSUITE D’ÉTUDES) : analyse et probabilités approfondies, optimisation approfondie, sciences des données, algorithmique et programmation, programmation web, bases de données, fouilles de graphes et réseaux sociaux.

Programme

UE 1 Mathématiques et Informatique 18 crédit(s)
UE 1 Sciences cognitives 9 crédit(s)
UE 1 Projet de l'étudiant : intégration et méthodologie en mathématiques 3 crédit(s)
UE 1 Mathématiques et Informatique 21 crédit(s)
UE 1 Sciences cognitives : fondamentaux 6 crédit(s)
UE 2 Projet de l'étudiant : renforcement disciplinaire en Sciences cognitives 3 crédit(s)
UE 1 Mathématiques et Informatique 15 crédit(s)
UE 1 Sciences cognitives 12 crédit(s)
UE 1 Projet de l'étudiant 3 crédit(s)
UE 1 Mathématiques et informatique : fondamentaux 15 crédit(s)
UE 2 Projet de l'étudiant Spécialisation en mathématiques appliquées 6 crédit(s)
UE 1 Sciences cognitives 9 crédit(s)
UE 1 Mathématiques : statistique et applications 3 crédit(s)
UE 5 Contrôle discriminatif, extinction et apprentissages aversifs 3 crédit(s)
UE 2 Informatique : Introduction aux bases de données 3 crédit(s)
UE 4 Mathématiques : statistique mathématique 1 3 crédit(s)
UE 6 Langage Ecrit 3 crédit(s)
UE 7 Contrôle attentionnel et mémoire 3 crédit(s)
UE 9 Anglais Scientifique 3 crédit(s)
UE 10 Projet de l'étudiant 3 crédit(s)
UE 3 Informatique : principes et fonctionnement d’un système informatique 3 crédit(s)
UE 8 Approches Computationnelles des actions volontaires et des interactions 3 crédit(s)
UE 4 Projet de l'étudiant : TER et finalisation du PEC 3 crédit(s)
UE 5 Psychologie comparative et Cognition animale 3 crédit(s)
UE 6 Pathologies du langage 3 crédit(s)
UE 7 Mémoire à long terme, processus d'encodage et récupération 3 crédit(s)
UE 9 Anglais Scientifique 3 crédit(s)
UE 3 Programmation d'une intelligence artificielle 3 crédit(s)
UE 1 Mathématiques 3 crédit(s)
UE 2 Informatique 6 crédit(s)
UE 1 Mathématiques 3 crédit(s)
UE 2 Informatique 3 crédit(s)
UE 3 Programmation d'une intelligence artificielle 6 crédit(s)
UE 2 Informatique 3 crédit(s)
UE 3 Programmation d'une intelligence artificielle 3 crédit(s)
UE 1 Mathématiques 6 crédit(s)
UE 8 Plasticité fonctionnelle, stimulation cognitive et multimédia 3 crédit(s)

Poursuite d'études

  • En parcours SC, des réorientations sont également possibles vers la licence de mathématiques.
  • La première année permet aussi d’accéder au parcours pluridisciplinaire Formation et Communication en Sciences (FOCUS) qui mène aux métiers de l’enseignement du premier degré (écoles maternelle et primaire), de la formation des adultes et de la médiation scientifique. FOCUS se déroule du troisième au sixième semestre de la licence. Il est particulièrement bien adapté pour devenir professeur des écoles. Voir la plaquette du parcours FOCUS pour plus d’information.
  • Le parcours SC de la licence MIASHS donne les connaissances et compétences indispensables à une poursuite d’études jusqu’à bac+5 dans le domaine des mathématiques appliquées (statistique, mathématiques financières ou de l’assurance, actuariat, gestion du risque, etc ), des sciences  cognitives (sciences cognitives, neurosciences, intelligence  artificielle), de l’informatique appliquée (technologies web, bases de données).
  • Le professorat des écoles est aussi l’un des débouchés possibles.
  • Après le parcours SC, il est possible d’accéder à des métiers tels que : cogniticien, statisticien, ergonome, data scientist, biostatisticien, data analyst, concepteur d’interfaces homme-machine, professeur des écoles, concepteur de système intelligents…
  • Le parcours FOCUS est uniquement destiné à poursuivre vers un master MEEF (métiers de l’enseignement). Les étudiants intéressés par les débouchés en mathématiques ou informatique appliquées ou sciences cognitives doivent impérativement rester en parcours SC.

L’informatisation génère de gigantesques quantités de données. Les entreprises ont besoin de les transformer en informations pertinentes. D’où les excellents taux d’embauche des diplômés en statistique

Insertion professionnelle

Après le parcours SC, il est possible d’accéder à des métiers tels que : cogniticien, statisticien, ergonome, data scientist, biostatisticien, data analyst, concepteur d’interfaces hommemachine, professeur des écoles, concepteur de système intelligents…

DEPARTEMENT MATHEMATIQUES


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/mathematiques/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/