Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER BIO-INFORMATIQUE

Parcours Méthodes informatiques et statistiques pour les OMICS

Choisissez votre parcours:

  • Durée: 4 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Stage: OBLIGATOIRE(S4)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+3
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210525

Objectifs de la formation

Le parcours Méthodes informatiques et statistiques pour les omics (MISO) du master Bioinformatique apporte des compétences de haut niveau dans le domaine de la bioinformatique et de la biostatistique. Ce parcours est dédié aux étudiants et étudiants souhaitant acquérir des compétences et se perfectionner en bioinformatique. Le parcours accueille aussi bien des personnes titulaires d’une licence de biologie que d’informatique ou de mathématique. Certains enseignements seront spécifiques selon la filière d’origine de l’étudiant-e.

En étroite liaison avec les équipes de recherche de bioinformatique et biostatistique de l’université de Lille ainsi qu’avec la plateforme lilloise de bioinformatique et biostatistique, le parcours vise à faire découvrir progressivement et à permettre la maîtrise des méthodes informatiques et statistiques utilisées pour l’analyse informatique et statistique de données biologiques. Les quantités de données produites nécessitent des outils spécifiques pour l’analyse de données génomiques, de réseaux métaboliques, etc.

Spécificités de la formation

  • Le parcours MISO est adossé à des équipes de recherche en bioinformatique et en biostatistique. Les intervenantes et intervenants du master sont activement impliqués dans la recherche en biologie, en bioinformatique ou en biostatistique.
  • Ce parcours se fait également en partenariat avec Bilille, la plateforme de bioinformatique et biostatistique lilloise qui répond aux demandes d’ingénierie bioinformatique des laboratoires de recherche lillois. Durant le cursus un projet sera à mener, en collaboration avec des ingénieur-e-s de la plateforme. Un autre projet, proposé par les laboratoires de l’université de Lille, portera sur des aspects de développement bioinformatique. Le cursus se termine pas un stage de 6 mois.
  • Le parcours MISO a été pensé pour intégrer des étudiant-e-s de cursus différents (biologie, informatique, mathématique). Certaines des matières dépendront du cursus initial des étudiant-e-s.

Compétences visées

L’analyse de données biologiques (génomiques, protéomiques, réseaux métaboliques, …) toujours plus abondantes est rendue possible par des méthodes informatiques et statistiques toujours plus efficaces. L’objectif de MISO est d’appréhender ces méthodes, de les utiliser, de se familiariser avec pour l’étude de données biologiques. Le parcours MISO se divise en trois blocs de compétence : bioinformatique, biostatistique et informatique.

  • bioinformatique : savoir choisir, installer, utiliser et paramétrer des outils bioinformatiques adaptés à une question donnée, savoir interpréter les résultats obtenus et avoir un recul critique sur ceux-ci.
  • biostatistique : connaître et savoir utiliser des analyses statistiques, savoir choisir un modèle adapté, pouvoir mettre en oeuvre des analyses statististiques avec R.
  • informatique : savoir mettre en oeuvre un algorithme bioinformatique en faisant des choix adaptés, savoir mettre en place des bases de données.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

L’admission en première année de master est subordonnée à l’examen du dossier du/de la candidat-e selon les modalités suivantes :

Modalités de sélection : dossier/entretien

Mentions de licence conseillées  : Informatique, Sciences de la Vie, Sciences pour l'Ingénieur, Sciences pour la santé

Capacité d’accueil  : 20 places en master 1

Calendrier de recrutement  :

  • Ouverture du 12/04/2021 au 01/06/2021
  • Publication admission : 11/06/2021

Critères d’examen du dossier : 

Un dossier détaillé du cursus suivi par la candidate ou par le candidat pour identifier les compétences validées par la formation antérieure.

  • Relevés de notes et diplômes
  • Parcours de Licence
  • Niveau en Anglais
  • Réalisation de stages
  • Motivation
  • Parcours personnel
  • Eventuellement : lettre de recommandation des encadrants de stage

Déposez votre candidature sur la plateforme : https://ecandidat.univ-lille.fr

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • Le parcours Méthodes informatiques et statistiques pour les omics (MISO) est organisé autour de quatre blocs de connaissances et de compétences (BCC) :
    • BCC1 - BIOINFORMATIQUE
    • BCC2 - BIOSTATISTIQUE
    • BCC3 - INFORMATIQUE
    • BCC4 - PROFESSIONNALISATION
  • Stage de 6 mois au S4.

Programme

UE 2 Option informatique 1 6 crédit(s)
UE 1 Fondements de l'informatique 1 3 crédit(s)
UE 1 Introduction à la Bioinformatique 6 crédit(s)
UE 2 Introduction aux données omiques 3 crédit(s)
UE 3 Analyses Statistiques Univariées et Bivariées 2 3 crédit(s)
UE 1 Langue et Société 3 crédit(s)
UE 2 Option en informatique, biologie ou statistiques 6 crédit(s)
UE 1 Fondements de l’Informatique 2 3 crédit(s)
UE 2 Méthodes pour l’analyse bioinformatique des séquences 9 crédit(s)
UE 1 Analyses statistiques multivariées 2 3 crédit(s)
UE 2 Projet de l'Etudiant 3 crédit(s)
UE 1 Projet de recherche en laboratoire 6 crédit(s)
UE 3 Option en informatique, biologie ou statistiques 2 6 crédit(s)
UE 1 Machine Learning 6 crédit(s)
UE 2 Option informatique 2 3 crédit(s)
UE 1 Génomique Evolutive 3 crédit(s)
UE 2 Bioinformatique Structurale 3 crédit(s)
UE 3 Protéomique et Métabolomique 3 crédit(s)
UE 3 Systems biology and differential analyses 3 crédit(s)
UE 1 Qualité et pré-traitement des données de santé 3 crédit(s)
UE 2 Recherche clinique 3 crédit(s)
UE 1 Technical bibliographic report 3 crédit(s)
UE 1 Biologie Computationnelle de Systèmes 3 crédit(s)
UE 1 Projet de fin d'études 3 crédit(s)
UE 3 Stage 21 crédit(s)
UE 2 Projet de l'Etudiant 3 crédit(s)

Poursuite d'études

Des doctorats dans le domaine de la bioinformatique sont possibles. Des offres sont chaque année disponibles dans la région mais aussi en France (voir par exemple https://frama.link/these-bioinfo) ou à l’étranger.

Insertion professionnelle

  • La bioinformatique est un domaine qui recrute à la fois dans le public et dans le privé.
  • La formation permet une insertion professionnelle à la sortie du master (sur des postes d’ingénieur) ou d’envisager un doctorat pour ensuite intégrer le public ou le privé.
  • Les domaines de l’agronomie, de la santé, des biotechnologies sont particulièrement demandeurs de compétences dans les domaines étudiés durant le parcours MISO.

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT BIOLOGIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/biologie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Responsable Parcours


LEGRAND Sylvain

Responsable Parcours


SALSON Mikael