Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

LICENCE PROFESSIONNELLE CHIMIE INDUSTRIELLE

Parcours Professionnalisation en chimie et en développement durable

Choisissez votre parcours:

  • Durée: 2 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Stage: OBLIGATOIRE(S6)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: Baccalauréat ou équivalent
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+3
  • 20210430

Objectifs de la formation

La licence professionnelle Professionnalisation en Chimie et Développement Durable vise à former des techniciens ayant une double compétence.
Ils sont en effet formés :

  • à la Chimie Verte et ses 12 principes : chimie plus responsable, qui réduit la pollution, les déchets, valorise les matières premières renouvelables, économise les énergies des procédés, valorise le recyclage, tout en étant plus sécuritaire pour l’homme et l’environnement.
  • à la Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) : la gestion des risques industriels et des déchets, les normes, les réglementations en rapport avec l’environnement et la sécurité, etc.

Elle leur permet d’avoir accès à une insertion professionnelle de qualité qui satisfait différents types de projets professionnels :

  • métiers variés
  • nombreux secteurs d’activité concernés
  • interventions de professionnels
  • 1 module complet consacré à l’aide à l’insertion professionnelle
  • immersion dans le monde professionnel de 28 jours + 4 à 6 mois

Spécificités de la formation

  • Licence professionnalisante qui peut être suivie en formation initiale ou continue.
  • Acquisition d’une double compétence : chimie verte et QHSE, ce qui permet d’aboutir à divers types de projets professionnels.
  • Très bonne insertion professionnelle en entreprise (R&D, production, contrôle qualité) et en collectivités territoriales/université et dans différents secteurs d’activité.
  • Accompagnement solide à l’insertion professionnelle (stratégie, connaissance de l’entreprise, employabilité, réseau).

Compétences visées

Savoir : double compétence disciplinaire et technique en :

  • Chimie verte : Les matières premières renouvelables biosourcés, les matériaux polymères, les ciments, les verres : de la conception à leur recyclage, énergie des procédés, traitement des eaux, polluants de l’air, formulation
  • Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) : développement durable en entreprise, gestion des déchets des risques industriels, contrôles réglementaires, REACH, bilan carbone

Savoir faire :

  • concevoir, effectuer, optimiser les travaux de conception et de développement de nouveaux produits, nouvelles formules ou des nouveaux procédés en milieu industriel, en tenant compte des impacts environnementaux et de sécurité
  • réaliser des recherches, des études, des mises au point, des analyses, des essais, relatifs à ces procédés ou la mise en oeuvre des innovations
  • réaliser des mesures de la pollution, contribuer à l’élimination ou au traitement des substances polluantes
  • réaliser différentes missions de QHSE

Savoir être :

  • rigueur, cusiosité, autonomie, esprit d’initiavite, maturité, esprit d’équipe, respect.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

VOUS ÊTES TITULAIRE D’UN BAC + 2 avec des notions de chimie (niveau DUT, BTS, licence 2è année)
OU
VOUS FAITES VALOIR UN AUTRE DIPLÔME, UNE AUTRE FORMATION ET/OU DES EXPÉRIENCES PERSONNELLES ET PROFESSIONNELLES équivalant à un Bac +2 .

  • Vous êtes de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne et pays assimilés : vous devez faire acte de candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

Modalités d’accès :

  • faire acte de candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr
  • en parallèle contacter la responsable de formation : sophie.picart@univ-lille.fr
  • L’admission s’effectue sur dossier après examen du niveau et entretien de motivation.

Formalités d'inscription

  • Les formalités d'inscription à l'université de Lille sont accessibles sur l'onglet Formations, rubrique Études en pratiques, Candidater, S'inscrire
  • Étudiants étrangers, veuillez consulter nos pages sur l'onglet Formations, rubrique "Études Internationales", Partir-Venir

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • La licence PCDD est une licence professionnelle qui peut se préparer en formation initiale ou continue (contrat de professionnalisation).
  • Une seule promotion de 20 étudiants maximum
  • 2 semestres S5 et S6 (30 crédits ECTS chacun) comportant chacun 6 modules répartis sur 2 périodes
    • Période académique (11 modules : cours, travaux dirigés, travaux pratiques, projet tutoré) s’étalant de septembre à fin février : 480 heures d’enseignement
    • Période en entreprise de mars à fin juin Module stage (FI)/2è période en entreprise (FC)
  • Modules professionnalisants : Certains cours sont enseignés par des professionnels du domaine ; 2 modules permettent une immersion en milieu professionnel :
  • Formation initiale
    • projet tutoré de 200 heures ayant pour but le développement de l’autonomie et la prise de responsabilité (mi-octobre à fin janvier)
    • stage en entreprise de 4 à 6 mois à placer entre début mars et fin août permettant la mise en application des connaissances acquises
  • Formation continue (alternance ou sous contrat de professionnalisation)
    • une 1ère période au cours de laquelle ils alternent 3 jours en entreprise et 2 jours de cours par semaine
    • une 2è période de 6 mois à temps plein en entreprise

PROGRAMME DE LA FORMATION
La licence professionnelle PCDD abordera les enseignements suivants :

  • Chimie organique durable
  • Formulation
  • Matériaux polymères, procédés et cycle de vie
  • Matériaux mineraux
  • Procédés de traitement des eaux
  • Analyse de l’air
  • Transferts d’énergie et de matière
  • Traitement de surface
  • Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) (4 modules)
  • Anglais communication
  • Aide à l’insertion professionnelle
  • Projet tutoré (formation initiale) - 1ère période en entreprise (formation continue)
  • Stage en entreprise (4 à 6 mois ; formation initiale) /2è période à temps plein en entreprise (formation continue)

Programme

UE 1 Les matières premières biosourcées et applications 9 crédit(s)
UE 2 Elaboration de matériaux et problématique gestion des déchets 9 crédit(s)
UE 2 Langue vivante : Anglais 3 crédit(s)
UE 1 Préprofessionnalisation 9 crédit(s)
UE 1 Analyse et lutte contre la pollution 6 crédit(s)
UE 1 Qualité Hygiène Sécurité Environnement 12 crédit(s)
UE 1 Stage 12 crédit(s)

Insertion professionnelle

Exemples de métiers occupés par de anciens étudiants :

  • en laboratoires contrôle qualité : technicien de laboratoire, technicienne de laboratoire contrôle qualité, en production : technicienne chimiste, technicien production, chargé de production,
  • en R&D : assistant recherche analytique, technicienne de formulation (peintures, détergents, etc.), chargé d’étude, technicien R&D, technicien développeur de produits propres, technicien essais
  • en QHSE : technicien risques chimiques, chargée de mission risques chimiques, assistant QSE, animatrice prévention
  • autre : technicienne sites et sols pollués, technicien de prélèvement d’air-polluants du bâtiment, technicien d’analyse et de purification de l’eau etc.

Exemples d'entreprises

  • ALKOS COSMETIQUES SAS (Hesdin L’abbé)
  • APAVE (Marcq-en-Baroeul, BONDUELLES (Peronne)
  • BIC (Calais)
  • BRABANT (Tressin)
  • CARGILL (Haubourdin),
  • CCP Composites (Drocourt),
  • CRODA (Chocques),
  • DELPHARM (Lys-les-Lannoy),
  • EVERCHEM (Frameries, Belgique),
  • FLORIMOND DESPREZ (Cappelle-en-Pévèle),
  • FORBO REIMS SNC (Reims),
  • GOSSELIN SAS (Hazebrouck),
  • GRUPO ANTOLIN-IGASA (Hénin-Beaumont),
  • Laboratoire départemental d’Analyses du Pas-de-Calais (Arras),
  • LABORATOIRES ANIOS (Villeneuve d’Ascq),
  • LESAFFRE (Marcq-en-Baroeul),
  • MACOPHARMA (Mouvaux),
  • NOVANCE (Compiègne),
  • PPG Industries (Marly),
  • ROQUETTE (Lestrem),
  • SA ELECTRICITE DE TAHITI (Polynésie Française),
  • SAINT GOBAIN (Chantereine),
  • SARBEC COSMETICS (Neuville en-Ferrain),
  • SAVOIE LABO (Le Bourget Du Lac),
  • SICOS (Caudry),
  • SITA ENVIRONNEMENT, SOCIETE TRAITEMENT EFFLUENTS NORD PAS DE CALAIS (Courrières),
  • SOCOTEC Industries (Seclin),
  • TATE & LYLE (Villeneuve d’Ascq),
  • THEOLAURE Peintures (Noyellesles-Seclin),
  • VALLOUREC TUBES France (Aulnoye Aymeries),
  • VEOLIA (Marquette-lez-Lille), …

DEPARTEMENT CHIMIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/chimie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/