Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER CHIMIE

Parcours Procédés industriels durables (M2)

  • Durée: 2 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Stage: OBLIGATOIRE(S4)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+4
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210430

Objectifs de la formation

La formation de master Chimie parcours Procédés Industriels Durables (PID) a pour objectif de former les étudiants dans le domaine des procédés et est divisée en 2 spécialités:

  • La spécialité Catalyse et Procédés (CP) fournit aux étudiants une double compétence en catalyse et en génie des réacteurs dans une optique du développement de nouveaux procédés propres pour l’industrie. Un socle théorique solide et des connaissances pratiques en catalyse, cinétique et procédés sont proposés aux étudiants afin d’acquérir les outils nécessaires pour devenir des acteurs de l’industrie de la transformation (énergie, chimie, alimentaire, textile…).
  • La spécialité Maîtrise et Optimisation des Procédés Industriels (MOPI) se propose de former des cadres capables de répondre aux besoins des industriels, notamment concevoir des produits de performance, de rendre les performances du produit peu sensibles dans une chaîne de fabrication ou au vieillissement et de construire la qualité en amont de la conception. Les étudiants seront aussi capables de repenser tout un système de production dans une démarche de développement durable et du respect de l’environnement.

Spécificités de la formation

  • La spécialité Catalyse et Procédés bénéficie d’un partenariat fort avec l’IFP School. L’implication des professionnels issus de l’IFPEN, IFP School et AXENS est forte dans le parcours avec une contribution à 42% des enseignements. Des partenaires industriels sont également impliqués tous les ans dans les propositions et le suivi de sujets pour les projets bibliographiques/simulation.
  • La spécialité MOPI couvre l’ensemble des métiers de l’ingénierie et de la production industrielle présents régionalement mais aussi nationalement via les UEs: qualité certification, optimisation des procédés, génie des procédés, conduite de projet et gestion de production. Les activités pédagogiques sont étroitement couplées avec les activités de recherche de l’Université de Lille par le biais des projets. Par ailleurs, la diversité des relations tissées depuis plus de 15 ans avec les milieux socio-économiques régional et national permet d’intégrer une grande variété d’intervenants professionnels mais également de proposer cette formation en alternance soit sous forme de contrats de professionnalisation soit par contrat d’apprentissage, et ainsi d’ouvrir les portes de l’industrie aux étudiants.

Compétences visées

La spécialité Catalyse et Procédés (CP) permet à l’étudiant d’acquérir tout le savoir nécessaire à l’étude de systèmes catalytiques depuis la compréhension des phénomènes au niveau moléculaire jusqu’à la conception de nouveaux procédés industriels. Il acquiert une double compétence en :

  • Catalyse permettant la compréhension et formulation de catalyseurs
  • Génie des Procédés permettant d’établir le modèle d’un réacteur réel et s’en servir pour la simulation d’un procédé

L’élève sera ainsi capable de mener un projet, individuel/groupe, en autonomie, de se fixer des objectifs, tout en se remettant en question.

La spécialité Maîtrise et Optimisation des Procédés Industriels (MOPI) permet à l’étudiant d’acquérir tout le savoir-faire d’un ingénieur de production :

  • participer à la détermination des objectifs de production
  • mettre en oeuvre (planification), optimiser et suivre la fabrication en termes de gestion et participer à l’amélioration continue
  • être responsable d’un process de fabrication, quel que soit le domaine d’activités (chimie, énergie, agroalimentaire, transport…)
  • savoir concevoir et développer de nouveaux produits ou procédés industriels dans un esprit de développement durable
  • savoir animer, diriger des équipes de techniciens ou de cadres.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

L’accès en M2 est également possible pour les :

  • étudiants titulaires d’un Master 1 ou diplôme d’ingénieur en Chimie ou en Génie des Procédés
  • élèves en dernière année d’école d’ingénieurs (ENSCL, EC Lille) après validation par le responsable de formation de leur établissement (uniquement  pour  la spécialité CP)
  • salariés  et  demandeurs  d’emploi  (sous  certaines conditions) par le biais de la formation continue (VAE, VAP)

Le recrutement pour le parcours PID est international et nécessite le dépôt d’un dossier de candidature via la plateforme e-candidat de l’Université de Lille.  Les critères d'examen des dossiers : Fiche pré-postitionnement pour spécialité MOPI ou CP.

L’admission au sein du parcours s’effectue sous réserve de validation par la commission formation.

Candidatures ouvertes du 26/04/2021 au 07/06/2021
Résultats des admissions le 24/06/2021

Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

Informations complémentaires sur les modalités d'admission sur la page du Département Chimie

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • Pour la spécialité Catalyse et procédés, le projet de laboratoire/simulation, effectué d’octobre à février, porte dans un premier temps sur une synthèse de la littérature existante sur un sujet fondamental ou industriel; puis son développement de façon expérimentale ou numérique en collaboration avec un chercheur/ingénieur. Le projet, réalisé en partenariat avec des industriels (IFPEN, Solvay, Total...) ou des chercheurs confirmés permet à l’étudiant d’appréhender la gestion d’un projet et fait l’objet d’une présentation devant un jury. Le stage, d’une durée de 4 à 6 mois, s’effectue au sein: de laboratoires publics de recherche du domaine en France (IRCELYON, LRS, LCS, LGPC, UCCS, REALCAT....) ou à l’étranger (Japon, Chine…); ou de laboratoires de recherche industriels.
  • Pour la spécialité Maîtrise et Optimisation des Procédés Industriels (MOPI), les enseignements se déroulent essentiellement sur 2,5 jours par semaine (du jeudi au samedi matin), le samedi étant dédié aux intervenants industriels. Ce rythme pédagogique offre à l’étudiant la possibilité de suivre la formation en alternance avec une entreprise en bénéficiant d’un contrat de professionnalisation sur l’année (3 jours entreprise du lundi au mercredi de septembre à fin février puis 100 % entreprise de mars à septembre) ou par le biais d’un contrat d’apprentissage. Les étudiants qui ne suivent pas d’alternance ont un projet d’optimisation à effectuer du lundi au mercredi jusqu’au mois de février puis un stage de 6 mois (début mars à fin août).
  • Les enseignements du master 2 se déroulent sur deux semestres et s’organisent autour de huit blocs de connaissances et de compétences (BCC) :
    • BCC1 - SYNTHÈSE ET CARACTÉRISATION DES CATALYSEURS
    • BCC2 - CONCEPTION ET MODÉLISATION DES PROCÉDÉS INNOVANTS
    • BCC3 - OUVERTURE
    • BCC4 - MAÎTRISE ET OPTIMISATION DES PROCÉDÉS
    • BCC5 - MANAGEMENT DE LA PRODUCTION
    • BCC6 - MANAGEMENT DE L’ENTREPRISE
    • BCC7 - LANGUES
    • BCC8 - EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Programme

UE 1 Langue vivante : Anglais 3 crédit(s)
UE 1 Immersion et mise en oeuvre 6 crédit(s)
UE 2 Stage 21 crédit(s)

Insertion professionnelle

La spécialité Catalyse et Procédés (CP) a pour vocation la formation de jeunes chercheurs en vue d’un doctorat. Les domaines de recherche sont notamment la catalyse pour l’Energie, la valorisation de la biomasse, la Pétrochimie, l’Environnement, la Chimie moléculaire, la simulation de procédés (modèles thermodynamiques…). Ce diplôme ouvre ensuite aux métiers de la recherche et de l’expertise, aussi bien en milieu académique qu’en milieu industriel. La spécialité permet également une insertion directe comme Ingénieur dans les industries de transformation: énergie, chimie…

Pour la spécialité Maîtrise et Optimisation des Procédés Industriels (MOPI), il y a en général peu de poursuites d’études car la formation est très professionnalisante. Uniquement 1 à 2% des étudiants poursuivent en doctorat, sur des sujets très appliqués. L’insertion professionnelle concerne les secteurs de l’ingénierie mettant en oeuvre des process: chimie, agroalimentaire, transports, énergie, santé, développement durable. Les profils métiers sont: Ingénieur Procédés de Fabrication, Méthodes et Validation, Ingénieur Process. Le taux d’insertion est de 98% 4 mois après la sortie.

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT CHIMIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/chimie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Responsable Parcours


CASETTA Mathilde

Responsable Parcours


MARIN Maria