Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

LICENCE SCIENCES DE LA VIE

Parcours Sciences de la vie - Option bilingue - L2 Tronc commun

  • Durée: 2 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+1
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+2
  • 20210430

Objectifs de la formation

L'option Bilingue (accès sélectif) s’adresse aux étudiants se destinant à la Recherche vers l’international.

Les enseignements sont identiques à ceux du parcours L2 Tronc commun Sciences de la vie  mais une partie des cours est proposée en anglais.

Les objectifs, compétences visées et poursuites d'études sont également identiques au parcours classique.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Vous avez validé la L1 Portail SVTE option Bilingue de l'université de Lille

  • Accédez de droit en année supérieure. Procédure de réinscription sur votre ENT Université de Lille.

Vous n'avez pas ces titres requis pour un accès de droit mais vous faites valoir un autre diplôme, une autre formation et/ou des expériences personnelles et professionnelles équivalent à un Bac+1.

Formalités d'inscription

  • Les formalités d'inscription à l'université de Lille sont accessibles sur l'onglet Formations, rubrique Études en pratiques, Candidater, S'inscrire
  • Étudiants étrangers, veuillez consulter nos pages sur l'onglet Formations, rubrique "Études Internationales", Partir-Venir

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

Le semestre 3 de la licence Sciences de la vie s’organise autour de 4 blocs de connaissances et de compétences (BCC)

  • BCC1 - RÉPONDRE À UNE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCES DE LA VIE
  • BCC2 - CHOISIR ET UTILISER LES OUTILS POUR RÉPONDRE À UNE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCES DE LA VIE
  • BCC3 - SE POSITIONNER DANS UN PARCOURS/DOMAINE PROFESSIONNEL
  • BCC4 - COMMUNIQUER ET ANALYSER DES RESSOURCES DOCUMENTAIRES

Les différents niveaux d’options du semestre 3 préfigurent le parcours du diplôme à l’issue de la licence, et permettent ainsi de choisir l’un des 3 parcours proposés en semestre 4 (voir plaquettes spécifiques S4-S6).

Programme

Poursuite d'études

En fin de semestre 3

  • les étudiants de la licence Sciences de la vie peuvent encore s'orienter vers un semestre 4 de la licence Sciences de la vie et de la Terre pour envisager la préparation du CAPES SVT, le Professeur des écoles ou le CAPET de Biotechnologies.

A partir du semestre 4, les étudiants intègrent un parcours spécifique. S’ils souhaitent changer de parcours entre le semestre 4 et le semestre 5, les directeurs d’études peuvent demander aux étudiants de rattraper certaines UE du semestre 4. A la fin du semestre 4, les étudiants peuvent postuler à des écoles d’ingénieur (concours B) ou à des licences professionnelles (parcours Conseil en qualité de vieillissement).

Une sélection est effectuée à l’entrée du master 1 (qualité du dossier, cohérence du parcours de formation en fonction des capacités d’accueil) :

  • Master Biologie-santé,
  • Master Biotechnologies,
  • Master Nutrition et sciences des aliments,
  • Master Biodiversité, écologie, évolution,
  • Masters double compétence (journalisme scientifique, marketing et management des entreprises du secteur de la santé…),
  • Master Chimie et sciences du vivant, *
  • Doctorat en Sciences de la vie (via une école doctorale).

Il est fondamental que l’étudiant ait compris l’importance, au vu de la compétition existante, de valider ses modules avec des mentions pour s’assurer de pouvoir mettre en oeuvre son projet de formation.

Insertion professionnelle

La licence Sciences de la vie débouche sur les secteurs d’activité suivants : Laboratoires de recherche, agro-alimentaire, qualité des produits, biochimie, pathologie, cancer, maladies métaboliques, génétique, écologie (gestion des écosystèmes et diagnostics), environnement/ aménagement (faune/flore), neurosciences, glycobiologie, matériaux biocomposites et (bio)chimie verte, journalisme scientifique, éducation et enseignement, laboratoires d’analyses biologiques, police scientifique.

Elle permet d’accéder (après un master ou un doctorat éventuellement) aux métiers de niveau cadre intermédiaire ou supérieur :

  • Technicien supérieur (Bac +3).
  • Technico-commercial (Bac +3, Bac +5).
  • Chargé d’études scientifiques environnementales (Bac +5).
  • Ingénieur d’études en laboratoire public ou privé (Bac+5).
  • Inspecteur sanitaire (Bac +5).
  • Ingénieur de recherche en laboratoire public ou privé (Bac+8).
  • Chercheur, Enseignant-Chercheur (Bac +8).

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT BIOLOGIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/biologie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/