Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

LICENCE SCIENCES DE LA VIE

Parcours Biologie des organismes et des populations - Option Santé (L3)

  • Durée: 2 semestres
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+2
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+3
  • N°RNCP: RNCP24530
  • 20240419

Objectifs de la formation

Les objectifs du parcours Biologie des organismes et des populations (BOP) de la licence mention Sciences de la vie sont de donner des bases fondamentales et approfondies dans les domaines des sciences écologiques au sens large : biologie animale, biologie végétale, écotoxicologie, écophysiologie, génétique des populations…

Il s’agit également de sensibiliser les étudiants aux évolutions technologiques, pratiques, théoriques des disciplines concernées afin de leur permettre d’accéder à un master et de se préparer à une sortie professionnelle.

Exemples de métiers (selon la poursuite d’études) :

  • Bac +3 : technicien, assistant-ingénieur
  • Bac +5 à +8 : ingénieur d’étude, ingénieur de recherche, ingénieur écologue, chercheur, enseignant-chercheur, chargé d’étude faune flore, chargé de mission patrimoine...

Dans les secteurs professionnels suivants :

  • recherche fondamentale / appliquée dans les domaines publics ou privés (bureaux d’études, diagnostic écologique, aménagement du territoire, océanologie, écologie continentale, écologie marine, gestion et requalification de sites pollués, biologie et génétique de la conservation etc.).

La troisième année de licence ouvre également l’accès à divers concours administratifs. 

Déroulé de la formation : 

Après trois semestres de tronc commun, le parcours BOP apporte une spécialisation progrssive, notamment en faunistique et floristique des milieux terrestres naturels et/ou anthropisés, de faunistique et floristique des milieux marins (stages en station marine pour l’étude des domaines intertidal et pélagique) ou encore d’écophysiologie animale et végétale. Cette spécialisation est renfocée par des choix optionnels aux semestres 5 et 6.

L’enseignement est réalisé sous forme de cours magistraux, de travaux pratiques et de travaux dirigés. Les enseignements dirigés sont centrés sur des analyses d’articles, la réflexion sur des grands sujets de débats sociétaux (changement climatique, conservation de la biodiversité, pollution…) mais aussi sur des présentations orales. Ces méthodes sont destinées à encadrer l’apprentissage du travail personnel et doivent mener l’étudiant à devenir autonome.

Beaucoup d’UEs s’appuient sur des approches de terrain (travaux pratiques, sorties de terrain, échantillonnage …) afin de sensibiliser le public étudiant au monde qui l’ entoure. Des projets au sein des UE et des UE spécifiques permettent de sensibiliser les étudiants à l’insertion professionnelle (stage) et à l’analyse de données (statistiques et projets). Des UEs d’ouverture (muséologie, sociologie…) et transversales (méthodologie documentaire…) sont proposées en option au S4. L’engagement associatif des étudiants est encouragé et peut être valorisé par 2 ECTS.

Les enseignements sont réalisés en français. Toutefois, les étudiants peuvent demander à intégrer un parcours sélectif bilingue ; les enseignements sont identiques mais une partie des cours est proposée en anglais.

Les étudiants peuvent choisir de réaliser un semestre en mobilité dans une université étrangère, en Europe (Erasmus) ou dans le reste du monde.

 

 

Spécificités de la formation

  • Le parcours comprend dans un premier temps une formation générale en sciences de la vie, puis met l'accent sur la biologie des organismes en relation avec leur milieu, les mécanismes de base de l'évolution biologique, la biologie des populations et des écosystèmes
  • Ce parcours intègre aussi beaucoup de formations par la pratique, en particulier de terrain.
  • L’option bilingue (anglais) proposée sur les 3 semestres prépare également à l’international.
  • Des projets et stages sont intégrés au cursus afin de préparer l’insertion professionnelle.
  • L’obtention de différentes certifications (langues, culture numérique) est également possible

 

Compétences visées

Compétences générales

  • Mise en oeuvre de démarche expérimentale : analyse des données, utilisation des tests statistiques
  • de base, identification des sources d'erreur etc.
  • Recherche documentaire, rédaction de rapports.
  • Présentations orales (réalisation de supports de communication)

Compétences spécifiques

  • Approche de terrain :
  • Sorties de terrain et études des milieux et paysages
  • Collecte, détermination / identification d'organismes animaux et végétaux
  • Connaissance et utilisation des méthodes d'échantillonnage adaptée aux organismes recherchés

Approche de laboratoire / salle :

  • Utilisation des appareils les plus courants (micropipettes, centrifugeuse, pH mètre, balance de précision...).
  • Préparation de solutions.
  • Manipulation d'organismes pour la détermination.
  • Techniques courantes de biologie : tests in vitro, dissection, histologie ...
  • Statistiques (R, XL stats ...)
  • Construction d'arbres phylogénétiques

Savoir-être

  • Capacités d'adaptation, d'organisation, travail en autonomie et en équipe, esprit critique.

 

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Campagne de recrutement principale L3 :
  • Date d'ouverture du recrutement : 06/06/2024
  • Date de fermeture : 28/06/2024

Formalités d'inscription

Vous avez validé une L2 licence 1 de sciences de la vie et vous souhaitez poursuivre (sans réorientation) votre cursus en licence 3 :

  • Vous êtes de l'université de Lille  : Procédure de réinscription sur votre ENT Ulille.
  • Vous venez d’une autre université : A partir de mi-juin, demandez la validation de vos semestres acquis en licence dans une autre université française via la plateforme de transfert arrivée.

Vous n'avez pas ces titres requis pour un accès de droit mais vous faites valoir un autre diplôme, une autre formation et/ou des expériences personnelles etprofessionnelles équivalant à un Bac+1 et/ou Bac + 2.
Vous êtes de nationalité française ou ressortissant de l'Union européenne et pays assimilés :

Vous êtes de nationalité étrangère (hors UE et assimilés) :

Veuillez prendre connaissance des modalités d'admission sur https://international.univ-lille.fr/venir-a-luniversite/etudiantes/horsprogramme-dechange/

 

Organisation de la formation

  • Après trois semestres de tronc commun, le parcours BOP apporte une spécialisation progressive grâce à des Unités d'Enseignement optionnelles (3 au semestre 5 et 3 au semestre 6), notamment de faunistique et floristique des milieux naturels et/ou anthropisés ou encore de faunistique et floristique des milieux marins (stage en station marine pour l'étude des domaines intertidal et pélagique) ou encore d'écophysiologie végétale.
  •  La licence Sciences de la vie parcours Biologie des organismes et des populations 
    • BCC 1 - RÉPONDRE À UNE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCES DE LA VIE
    • BBC 2 - CHOISIR ET UTILISER LES OUTILS POUR RÉPONDRE À UNE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCES DE LA VIE
    • BCC 3 - SE POSITIONNER DANS UN PARCOURS/DOMAINE PROFESSIONNEL
    • BCC 4 - COMMUNIQUER ET ANALYSER DES RESSOURCES DOCUMENTAIRES 
  • L'enseignement est réalisé sous forme de cours magistraux, de travaux pratiques et de travaux dirigés.
  • Les enseignements dirigés sont centrés sur des analyses d'articles, la réflexion sur des grands sujets de débats sociétaux (OGM, biodiversité, pollution ...) mais aussi sur des présentations orales. Ces méthodes sont destinées à encadrer l'apprentissage du travail personnel et doivent mener l'étudiant à devenir autonome.
  • Beaucoup d'UEs s'appuient sur des approches de terrain (travaux pratiques, sorties de terrain, échantillonnage ...) afin de sensibiliser le public étudiant au monde qui l'entoure.
  • Des projets au sein des UE et des UE spécifiques permettent de sensibiliser les étudiants à l'insertion professionnelle (stage) et à l'analyse de données (statistiques et projets).
  • Des UEs d'ouverture (muséologie, sociologie ...) et transversales (méthodologie documentaire...) sont proposées en option au S4.
  • L'engagement associatif des étudiants est encouragé et peut être valorisé par 2 ECTS.
  • Les enseignements sont dispensés en français
  • Les étudiants peuvent choisir de réaliser un semestre en mobilité dans une université étrangère, en Europe (Erasmus) ou dans le reste du monde.

 

Programme

UE 1 Origine et Évolution de la biodiversité : des gènes aux espèces 6 crédit(s)
UE 2 Faune et Flore des Habitats continentaux et marins 6 crédit(s)
UE 3 Ecotoxicologie et Ecophysiologie 6 crédit(s)
UE 1 Outils en Biologie des Organismes et des populations 2 6 crédit(s)
UE 1 Projet étudiant 3 crédit(s)
UE 1 Communiquer dans le domaine BOP 3 crédit(s)
UE 1 Écologie : des concepts à l'analyse de données 9 crédit(s)
UE 2 Faune et flore des habitats continentaux et marins 2 9 crédit(s)
UE 1 Outils statistiques et numériques 2 3 crédit(s)
UE 2 Option d'ouverture 3 crédit(s)
UE 1 Projet Etudiant : Stage de découverte ou projet de recherche 3 crédit(s)
UE 1 Communiquer dans le domaine BOP 3 crédit(s)

Poursuite d'études

Ces bases de connaissances donnent accès à différents masters dans les disciplines suivantes : écologie, écotoxicologie, éthologie, conservation des milieux, écophysiologie animale et végétale, génétique des populations, biologie marine, faunistique, floristique… ou vers les filières d’enseignements :mention Sciences de la vie et de la Terre (CAPES SVT et Professeur des écoles) et dans le cadre de la préparation au CAPET de Biotechnologies.
Les modalités d’admission en première année de master se font selon les modalités définies par la loi du 23 décembre 2016 (dossier de candidature et éventuellement entretien).

Insertion professionnelle

Exemples de métiers (selon la poursuite d'études) :

  • Bac +3 :
    • technicien,
    • assistant-ingénieur
  • Bac +5 à +8 :
    • ingénieur d'étude
    • ingénieur de recherche
    • ingénieur écologue
    • chercheur
    • enseignant-chercheur
    • chargé d'étude faune flore
    • chargé de mission patrimoine ...

Dans les secteurs professionnels suivants :

  • recherche fondamentale / appliquée dans les domaines publics ou privés (bureaux d'études, diagnostic écologique, aménagement du territoire, océanologie, écologie continentale, écologie marine, gestion et requalification de sites pollués, biologie et génétique de la conservation etc.).

La troisième année de licence ouvre également l’accès à divers concours administratifs.

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

 

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Université de Lille I Campus Cité scientifique
1er étage - Bât. faculté des sciences et technologies
59655 Villeneuve-d'Ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

DEPARTEMENT BIOLOGIE


Université de Lille I Campus Cité scientifique
Bâtiment SN3
59655 Villeneuve-d'Ascq

Responsable Mention


POURTIER Albin

Secrétariat Pédagogique


MARTI Monique
+33 (0)3 62 26 85 13

Responsable Parcours


MARIN Matthieu