Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER GÉORESSOURCES, GÉORISQUES, GÉOTECHNIQUE

Parcours Géologie de l'ingénieur

Choisissez votre parcours:

  • Durée: 4 semestre(s)
  • Crédits: 120
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Stage: OBLIGATOIRE(S2),OBLIGATOIRE(S4)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+3
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210430

Objectifs de la formation

S'appuyant sur 3 socles solides, le Master “Géoressources, Géorisques, Géotechnique” (Master 3G) parcours Géologie de l'Ingénieur (GEOLIN) est une formation reconnue pour son niveau d'exigence facilitant ainsi l'entrée dans la vie professionnelle ou une poursuite en troisième cycle. Alliant enseignements disciplinaires (géotechnique, sites et sols pollués, mines et après-mine), enseignements d'ouverture (droit en environnement, anglais, géomatique) et gestion de projets (projet professionnel, projet de fin d'étude, mémoires de stage), ce master amène les futurs diplômés à des métiers au cœur de la demande sociétale.

La complémentarité entre les nombreuses interventions d'extérieurs (issus de l'entreprise et/ou de structures publiques), les cours académiques, les travaux en projet et les visites de sites permet aux futurs diplômés d'acquérir toutes les compétences théoriques, techniques, rédactionnelles et relationnelles nécessaires à leurs futures carrières de cadres.

Le parcours est ouvert en formation initiale et en contrat de professionnalisation

Spécificités de la formation

  • De nombreux intervenants professionnels sont issus de l'entreprise. Ils interagissent avec la formation lors d'enseignements ou de propositions de stages.
  • 9 à 12 mois de stage dans la formation permettant une réelle immersion et expérience dans le monde professionnel.
  • La possibilité de contrat de professionnalisation permet de préparer le master 3G en étant rémunéré. D'une durée de 6 à 24 mois (master 1 et/ou master 2), cette expérience en entreprise permet aux étudiants d'avoir une vision concrète du monde professionnel et servira de tremplin pour l'insertion professionnelle. Pour postuler, il faut être étudiant et avoir entre 16 et 25 ans révolus ou être demandeur d'emploi de plus de 26 ans.
  • Le master 3G appartient au réseau FIGURE qui permet de préparer le Cursus Master en Ingénierie (CMI) en Géosciences appliquées.
  • Une formation en lien étroit avec le monde professionnel via l‘organisation d'un forum annuel des entreprises (forum GEOLIN).
  • Un bon taux d‘insertion après le diplôme.
  • Suivi post-diplôme facilitant la mise en place du réseau professionnel des étudiants

Adossement à la recherche

La formation est adossée au laboratoire de génie civil et géo-environnement (LGCgE)

Compétences visées

Les compétences disciplinaires

  • posséder de solides connaissances  théoriques et pratiques  en géoressources, géorisques et géotechnique
  • appréhender les problématiques liées à la préservation des ressources naturelles
  • savoir réhabiliter les sites miniers, valoriser le passé industriel et gérer les sites et sols pollués
  • maîtriser les règles de conception et de dimensionnement des ouvrages

Les compétences transversales

  • travailler en autonomie, en équipe et en réseau
  • caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel
  • analyser ses actions en situation professionnelle, s'autoévaluer pour améliorer sa pratique
  • se positionner par rapport aux acteurs du domaine
  • acquérir, manipuler et interpréter des données sur des problématiques environnementales
  • savoir proposer, conduire et conclure un projet
  • respecter les principes d'éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Modalités communes au master 1 et au master  2

L’admission en première et deuxième année de master est subordonnée à

  • l’examen d’un dossier de candidature  (phase  d’admissibilité) 
  • un  entretien individuel (phase d’admission).
  • Capacité d’accueil  : 

    • 16 places en master 1
    • 16 places en master 2

    Calendrier de recrutement :

    • Phase d’admissibilité : 28/04/2021 au 02/06/2021
    • Phase d’admission : 25/06/2021

    Mentions de licence conseillée : Licence Sciences de la Terre (ou équivalent)

    Modalités de sélection : dossier + entretien

    Critères d’examens du dossier : admission en 2 étapes 

  • dossier  de  candidature  mettant  en  avant  les compétences et motivations du/de la candidat(e) (CV, Lettre de motivation exposant le projet professionnel, diplômes  antérieurs,  relevés  de  notes,  attestations d’emploi et/ou de stage, niveau de langue).
  • entretien individuel avec la commission d’admission du master 3G (le candidat exposera son projet professionnel et sa motivation à intégrer la formation).
  • Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

    En master  2

    Renseignez-vous sur les modalités d’accès dérogatoires en Master 2 en consultant le catalogue des formations de l’Université de Lille.

    A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

    Organisation de la formation

    La formation s'articule et se structure autour de cours, de travaux dirigés et pratiques, de visites sur sites, de projets et de stages.

    • Pour le Master 1, les cours se déroulent de septembre à février et sont suivis d'un stage de 3 à 6 mois.
    • Pour le Master 2, les cours se déroulent de septembre à décembre et sont suivis d'un stage de 6 mois. Ces stages donnent lieu à la rédaction de mémoires et à des soutenances devant un jury

    Le master est organisé autour de 7 blocs de connaissances et compétences (BCC) :

    • BCC 1 - SE DEVELOPPER PROFESSIONNELLEMENT DANS LE CHAMPS DES GEOSCIENCES APPLIQUEES
    • BCC 2 - RESPECTER LES PRINCIPES ETHIQUE, DEONTOLOGIQUE ET RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE
    • BCC 3 - UTILISER LES OUTILS NUMERIQUES DANS LE DOMAINE DES GEOSCIENCES
    • BCC 4 - UTILISER LES OUTILS SPECIFIQUES AU TRAVAIL EN INGENIERIE DU MASTER 3G
    • BCC 5 - AXE GÉORESSOURCES - SAVOIR GERER LA RESSOURCE MINERALE
    • BCC 6 - AXE GÉORISQUES - SAVOIR GERER LES SITES ET SOLS POLLUES
    • BCC 7 - AXE GÉOTECHNIQUE - SAVOIR MENER DES PROJETS D’INGENIERIE GEOTECHNIQUE

    Les BCC 1, 2, 3 et 4 constituent un socle commun. Les BCC 5, 6 et 7 permettent de personnaliser le parcours de l’étudiant, qui doit choisir 2 BCC parmi les 3.

    Programme

    UE 2 Anglais 1 3 crédit(s)
    UE 1 Projet de l'étudiant - Projet professionnel en Géosciences 3 crédit(s)
    UE 1 Géomatique 1 6 crédit(s)
    UE 1 Hydrogéologie et assainissement 6 crédit(s)
    UE 1 Immersion professionnelle - Stage 12 crédit(s)
    UE 2 Projet de l'étudiant et CMI 12 crédit(s)
    UE 1 Droit de l'environnement 6 crédit(s)
    UE 1 Projet de l'étudiant - Gestion de projet - Forum GEOLIN 3 crédit(s)
    UE 2 Anglais 2 3 crédit(s)
    UE 1 Gestion juridique de l'environnement 3 crédit(s)
    UE 1 Géomatique 2 3 crédit(s)
    UE 1 Méthodes de caractérisation des matériaux 6 crédit(s)
    UE 1 Immersion professionnelle - Stage 30 crédit(s)

    Poursuite d'études

    A la suite de ce master, vous pourrez poursuivre vos études en :

    • Mastères spécialisés
    • Doctorat : 3 ans de recherche au sein d'un laboratoire labellisé par le Ministère.

    Insertion professionnelle

    Le master Géoressources, géorisques et géotechnique (3G) parcours GEOLIN forme aux métiers de :

    • Géologue d'exploration et d'exploitation
    • Ingénieur d'études sites et sols pollués
    • Ingénieur d'études en géotechnique
    • Consultant en environnement, hydrogéologue

    Dans les secteurs tels que :

    • L'environnement : traitement et diagnostic des sols pollués, réhabilitation des sites miniers...
    • Le génie civil : construction et matériaux, prévention des risques naturels...
    • L'industrie extractive : minerais, énergie fossile...
    • L'eau : gestion de la ressource, assainissement

    Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

    DEPARTEMENT SCIENCES DE LA TERRE


    https://sciences-technologies.univ-lille.fr/sciences-de-la-terre

    FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


    Campus Cité scientifique - Université de Lille
    59655 Villeneuve d'ascq
    https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

    Responsable Parcours


    BOURDELLE Franck

    Responsable 2ème année


    Cyril DURAND

    Responsable 1ere année


    Franck BOURDELLE