Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER CHIMIE

Parcours Ingénierie polymères et matériaux pour l'environnement - En Contrat de professionnalisation (M2)

  • Durée: 2 semestre(s)
  • Accessible en: Contrat de professionnalisation
  • Stage: OBLIGATOIRE(S4)
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+4
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210513

Objectifs de la formation

Le master chimie parcours Ingénierie des Polymères et Matériaux pour l’Environnement (IPME) comporte 2 spécialités :

  • ISP (Ingénierie des Systèmes Polymères)
  • MIAE (Matériaux Inorganiques Avancés pour l’Environnement). Il forme des scientifiques de niveau EXPERT dans le secteur de la recherche et de l’industrie sachant maitriser l’élaboration, la caractérisation, l‘évaluation des propriétés, la mise en forme des matériaux polymères d’une part et matériaux inorganiques d’autre part et leurs composites.

Cette formation apporte les connaissances et compétences nécessaires aux problématiques de l’interaction de ces matériaux avec leurs environnements et de l’économie circulaire.

Une importance particulière est accordée aux domaines innovants et porteurs d’emploi :

  • Conception et étude des matériaux de demain pour la diminution de l’impact environnemental et l’amélioration de la sureté
  • Recyclage, Ecoconception et Analyse du Cycle de Vie
  • Vieillissement des matériaux sous environnements
  • Production et le stockage d’énergie
  • Polymères bioactifs et biosourcés
  • Biomatériaux et Dispositifs Médicaux
  • Nanomatériaux
  • Textiles intelligents
  • Verres technologiques
  • Matériaux et Sûreté nucléaire

Spécificités de la formation

  • Le parcours IPME, de par la pluridisciplinarité de son contenu et la diversité des outils pédagogiques utilisés, confère une employabilité marquée aux étudiants. Plus de 20% de l’enseignement est dispensé par des industriels, les étudiants réalisent des travaux pratiques sur du matériel de pointe dans les laboratoires.
  • Selon leur choix d’orientation les étudiants peuvent réaliser leur stage (4 à 6 mois) en industrie ou en laboratoire, en France ou à l’étranger.
  • Les étudiants bénéficient d’enseignements spécialisés, au sein des Ecoles et formations partenaires (Université d’Artois, Institut Mines Telecom Douai, ENSCL - Ecole Centrale, Polytech, Faculté de pharmacie «Master Dispositifs Médicaux et BioMatériaux»).
  • Le parcours IPME est adossé à des laboratoires reconnus au niveau international, membres de la Fédération CHEVREUL, ainsi qu’à de nombreux pôles de compétitivité (Nutrition Sante Longevite, EuraMaterials, Industries et AgroRessources, Team2). Il a de ce fait une forte visibilité qui est atout indéniable pour l’insertion professionnelle des étudiants dans l’industrie à la sortie du master, ou leur poursuite d’étude vers le doctorat

Compétences visées

Le parcours IPME vise à donner aux étudiants de solides connaissances en chimie et physicochimie des matériaux avec une forte corrélation élaboration-propriétés-intéractionsapplications des systèmes polymères (ISP) et des matériaux inorganiques (MIAE).

  • Connaissances générales : Méthodes de Caractérisations ; recyclage et valorisation ; Analyse du Cycle de Vie et Ecoconception.
  • ISP : Procédés d’élaboration et de mise en forme des polymères ; Chimie et physique (outils de polymèrisation avancés, polymères stimulables, polymères associatifs et polyélectrolytes)
  • MIAE : chimie et physicochimie des matériaux inorganiques pour le stockage et la conversion de l’énergie; intéractions avec l’environnement; sécurité et sureté; Nanomatériaux.

À l’issue cette formation les étudiants savent:

  • Répondre à des problèmatiques liées à la conception de polymères fonctionnels ou de matériaux minéraux, pour des d’applications ciblées (énergie, médical, protection…)
  • Maîtriser la gestion de projets (travail collaboratif, respect d’un cahier des charges, outils de communication)
  • Relever les défis du développement durable (éco-conception, matériaux biosourcés, enjeux environnementaux et économiques)

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Le recrutement en master est national et la sélection se fait sur dossier de candidature à l’entrée du M1 (avec des conditions détaillées sur le site :  http://master-chimie.univ lille1.fr/presentation/Accueil/)

Le recrutement en Master 2 IPME :

  • Capacité d'accueil : Non précisé
  • Date campagne de recrutement : Du 26/04/2021 au 07/06/2021
  • Date de publication : 24/06/2021
  • Modalité de candidature : Dossier
  • Critères d'examen du dossier : Fiche pré-positionnement pour spécialité ISP ou MIAE

Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

Informations complémentaires sur les modalités d'admission sur la page du Département Chimie

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

Sur la deuxième année, la formation se déroule sur deux semestres (30 ECTS chacun) avec les matières regroupées en Blocs de Connaissances et Compétences (BCC) généraux (BCC communs) et spécifiques à chacune des deux spécialités ISP et MIAE. Les BCC sont constitués d’UE non compensables entre elles, regroupées selon les approfondissements thématiques des connaissances développées. Les validations se font sous forme d’examens terminaux et/ou projets.

Programme

UE 1 Projet 3 crédit(s)
UE 1 Expérience en entreprise 2 27 crédit(s)

Insertion professionnelle

  • Cette formation donne aux étudiants une double compétence scientifique et technologique, leur permettant soit une poursuite d’étude en thèse de doctorat (40%), soit d’intégrer directement l’entreprise (60%, dont environ la moitié à la suite de leur stage).
  • Les étudiants occupent des postes de chargés de projets, d’ingénieur R&D en entreprises et en secteurs publiques (CNRS, INRA, université ...), dans les nombreux domaines intégrant les matériaux polymères, inorganiques et composites… Ces emplois sont dans des branches d’activités variées: transports (automobile et aéronautique) peintures et adhésifs, biomédical, énergie, environnement, valorisation des matériaux, ingenierie conseil.
  • Le diplôme permet aussi de candidater aux sujets de thèse proposés par les Universités Françaises et Internationnales, dans le domaine des matériaux et des polymères. De nombreux sujets sont en partenariat avec l’industrie. La thèse ouvre la voie aux concours d’enseignants-chercheurs et chercheurs : chargé de recherche dans divers instituts publics, ingénieur de recherche, maître de conférences à l’université et/ou en écoles d’ingénieurs.

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT CHIMIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/chimie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Responsable Parcours


DAVIERO MINAUD Sylvie

Responsable Parcours


TABARY Nicolas

Responsable Contrat Pro


JOYEZ Pauline
0362268648