Se former à des métiers d'avenir avec
la faculté des sciences et technologies

Formation professionnelle continue

Vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et vous souhaitez reprendre vos études ? La faculté vous donne la possibilité de le faire par le biais de la formation professionnelle continue.

 

La formation professionnelle continue est désormais conditionnée par la loi  de 2018 dite "Liberté de choisir son avenir professionnel".
Elle s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi.

Vous êtes salariés

L’accès des salariés aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer :

  • À l’initiative de l’employeur, le cas échéant, dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • À l’initiative du salarié, soit en mobilisant son compte personnel de formation, dans le cadre de projets de transition professionnelle, du bilan de compétences, de la VAE, soit sur ses fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.
  • Dans le cadre de l’alternance, avec les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

Vos outils

Depuis le 1er janvier 2019, le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle et a une vocation universelle qui s’adresse à tous les actifs.

Le réseau Transitions Pro est l’opérateur privilégié de ce dispositif : il accompagne les salariés dans le montage du dossier mais aussi, une fois le financement validé, tout au long de la formation. En savoir plus sur Transistion pro.

 

 

 

Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Plus d'informations.

Le compte personnel de formation est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à son titulaire tout au long de sa vie professionnelle, d'acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification.

Plus d'informations.

Vous êtes demandeur d'emploi

Le Programme Régional de Formation (PRF) est co-financé par la Région Hauts-de-France et permet de financer trois volets :

  • Volet Accès à l’enseignement supérieur (DAEU et capacité en droit)
  • Volet Formation professionnelle diplômante sur des secteurs clés, pour obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur,
  • Volet Compétences : formations courtes permettant l’acquisition de compétences spécifiques
    En savoir plus

Les dispositifs

Potentiellement l’Université peut mobiliser le PASS Emploi : la Région peut intervenir en financement d’opérations de formation préalable à un recrutement effectué par un employeur. Cette démarche s’effectue notamment dans le cadre du dispositif Proch’emploi de la Région et des actions de Pôle emploi. L’employeur peut être amené à assurer un financement.

Le chèque PASS Formation est mobilisable par les publics en complément de leur CPF. L’Université est éligible au financement, en dehors des formations financées dans le cadre du PRF.
Pour en savoir plus

Les Demandeurs d’emploi (DE) bénéficient de plusieurs dispositifs de financement de leurs formations tels que la Préparation Opérationnelle à l’emploi individuel (POEI), la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), le contrat de professionnalisation, le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), le contrat de génération pour les jeunes de moins de 26 ans.

Le demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA (Revenu de solidarité active) doit obtenir une autorisation de la part de Pôle Emploi (et, pour le bénéficiaire du RSA uniquement, la dérogation du Conseil Général permettant le maintien du versement du RSA) pour pouvoir s’inscrire en formation. S’il obtient l’autorisation mais s’il ne dispose pas d’une prise en charge de la formation par un tiers, il pourra alors la suivre à titre individuel.

MASTER SCIENCES DE L'EAU

Parcours Traitement des eaux - En Contrat de professionnalisation (M2)

  • Durée: 2 semestre(s)
  • Accessible en: Contrat de professionnalisation
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+4
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+5
  • 20210430

Objectifs de la formation

Depuis sa création en 1990 (DESS Génie des procédés de traitement des eaux) et sa transformation en master, le master Chimie parcours Traitement des eaux est la seule formation proposée dans le domaine du traitement de l'eau à l'Université de Lille et dans les autres établissements d'enseignement supérieurs régionaux. La formation est soutenue par plusieurs bureaux d'études régionaux et nationaux créés ou développés par nos anciens diplômés. La formation a aussi le soutien de l'Agence de l'Eau Artois Picardie, organisme public et acteur principal dans la gestion de l'eau dans le bassin Artois Picardie.

De même sur le plan national, le parcours Traitement des eaux à l'Université de Lille est le seul à présenter un contenu entièrement dédié au traitement des eaux. En effet, les autres formations master en relation avec l'eau et le domaine de l'environnement (Limoges, Bordeaux, Poitiers, Amiens, AgroParis,...) ont un contenu plus large dans le domaine, plus axé sur la gestion et le traitement, la biologie ou l'hydrogéologie ou le traitement des sols et déchets

Spécificités de la formation

  • Le caractère professionnel du parcours Traitement des eaux est bien marqué.
  • Formation avec une diversité des modes pédagogiques en collaboration étroite avec les professionnels de l'eau.
  • Les enseignements dispensés en grande partie par des spécialistes du monde socio-professionnel (Agence de l'Eau, Véolia Eau, Suez Environnement, Stereau, Saint-Dizier Environnement, Amodiag Environnement, etc....) font la spécificité de ce parcours de master. La majorité des intervenants professionnels participent à l'enseignement sous forme de cours ou de conférences, à la conception des programmes et font parti du conseil de perfectionnement. Ils proposent régulièrement des projets appliqués industriels et des stages ou proposent des offres d'emplois à nos diplômés

Compétences visées

Les titulaires du diplôme de la formation acquièrent entre autres, une spécialité dans la conception et le dimensionnement de station d'épuration, dans le traitement des boues et dans l'analyse et la gestion des eaux.

  • Formation de cadre supérieur dans le domaine du traitement des eaux potables, de process et des eaux usées
  • Gérer une station d'épuration (conception et mise en route)
  • Dimensionner une station d'épuration
  • Gérer les réseaux de distribution et de collecte des eaux
  • Envisager les traitements adaptés aux contaminations spécifiques par les différents procédés : coagulation, floculation, membranes, boues activées, ...
  • Déterminer les paramètres physico-chimiques de pollution des eaux

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

Accès de droit en master 2 Chimie parcours Traitement des eaux pour les étudiants ayant validé le Master 1 correspondant à l'université de Lille.

Les candidats issus d'une autre mention ou d'un autre établissement d'enseignement supérieur doivent formuler une demande d'intégration selon les modalités suivantes :

  • Dossier à constituer entre le 26/04/2021 et le 07/06/2021
  • Publication de l'admission : 24/06/2021
  • Composition du dossier
    • Lettre de demande d'intégration présentant le projet professionnel et personnel de recherche ainsi que le projet de poursuite d'études
    • Relevés de notes de master
  • Décision d'admission
    • L'admission est prononcée par le Président de l'université sur proposition du responsable de formation.

Déposez votre candidature sur la plateforme https://ecandidat.univ-lille.fr

informations complémentaires sur les modalités d'admission à consulter sur la page du Département Chimie

A titre indicatif, veuillez trouver ci-dessous la maquette des enseignements de l'année 2020/2021, déclinée par semestre et Bloc de Connaissances et de Compétences (BCC). La maquette de l'année 2021/2022 sera consultable à compter du mois d'avril 2021.

Organisation de la formation

  • Les enseignements du master 2 sont proposés dans la continuité des enseignements de la première année de master Chimie.
    • Le semestre 3 est consacré à l'acquisition de compléments de connaissances théoriques et pratiques spécifiques au parcours proposé, le traitement des eaux.
    • Les enseignements du S3 et S4 sont réalisés par les membres d'unités de recherche reconnues dans les domaines de l'eau, de l'environnement et de la chimie. Le parcours Traitement des eaux fait appel à des professionnels spécialistes du domaine. Ces professionnels interviennent largement au sein de cette formation.
    • Le semestre 4 est dédié à une UE d'application pratique et à un stage de longue durée dans une entreprise publique ou privée, dans un bureau d'études, dans une collectivité territoriale ou dans un laboratoire de recherche.
    • Ou, possibilité d'effectuer le master 2 en contrat de professionnalisation
  • Le formation s’organise autour de blocs de connaissances et de compétences (BCC) :
    • BCC 1 - ENSEIGNEMENTS APPLIQUES DU DOMAINE DES SCIENCES DE L’EAU
    • BCC 2 - INGENIERIE EN SCIENCES DE L’EAU
    • BCC3 - LANGUES
    • BCC 4 - OUTILS POUR LES SCIENCES DE L’EAU 2

Programme

UE 1 Physico-chimie des millieux aquatiques 3 crédit(s)
UE 2 Méthodes d'analyses et de prélèvements normalisées 3 crédit(s)
UE 1 Procédés de Traitement des Eaux 6 crédit(s)
UE 2 Traitement Biologique des Eaux 6 crédit(s)
UE 3 Traitement des Boues 3 crédit(s)
UE 4 Réseaux Assainissement 3 crédit(s)
UE 1 Anglais 2 3 crédit(s)
UE 1 Traitement des données 2, SIG 3 crédit(s)
UE 2 Elément génie civil 3 crédit(s)
UE 3 Eau et action humanitaire 3 crédit(s)
UE 4 Eau Potable : Ressources, Production et Gestion 3 crédit(s)
UE 5 Eau et risques sanitaires 3 crédit(s)
UE 1 Application Industrielle 6 crédit(s)
UE 2 Période en entreprise 24 crédit(s)

Poursuite d'études

Le caractère professionnel de le parcours Traitement des eaux est bien marqué néanmoins certains étudiants ont poursuivi les études en thèse de doctorat (6 thèses soutenues et 5 en cours) dans le domaine de l'eau, en relation avec la formation. La co-diplômation avec l'Université Mohamed 1er d'Oujda au Maroc a permis à certains étudiants de poursuivre en thèse (actuellement plusieurs sont en cours à l'Université Mohamedà Oujda [Maroc]).

Insertion professionnelle

MÉTIERS VISÉS

  • Ingénieur d'études
  • ingénieur mise en route de station d'épuration (STEP)
  • ingénieur assainissement
  • ingénieur d'affaires
  • ingénieur technico-commercial
  • ingénieur subdivisionnaire
  • responsable de STEP
  • responsable de service des eaux
  • responsable assurance qualité
  • ingénieur RetD dans les laboratoires de recherche des grandes industries et des PME-PMI opérant dans le domaine de traitement des eaux

Excellent taux d'insertion professionnelle, >90% sur plusieurs années (ODiF).

Retrouvez les études et enquêtes de l’ODiF (Observatoire de la Direction de la Formation) sur l’insertion professionnelle des diplômés de la licence sur : https://odif.univ-lille.fr.

DEPARTEMENT CHIMIE


https://sciences-technologies.univ-lille.fr/chimie/

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


Campus Cité scientifique - Université de Lille
59655 Villeneuve d'ascq
https://sciences-technologies.univ-lille.fr/

Secrétariat Pédagogique


Laurence COUSIN
03 20 43 68 40

Responsable Contrat Pro


JOYEZ Pauline
0362268648