Faculté des sciences et technologies
Département physique

Bienvenue au Département de Physique

Le Département de Physique, composante de la Faculté des Sciences et Technologies (FST), elle-même composante de l’Université de Lille, regroupe l’ensemble des acteurs (personnel administratif et technique, chercheurs, enseignants-chercheurs, ATER, doctorants, …) qui contribuent au développement de la Recherche et de la Formation en Physique à l’Université. La Physique étant par essence aux confluents de plusieurs autres disciplines (mathématiques, chimie, biologie, médecine, …), nous avons des liens très étroits avec les autres départements et composantes de notre université au travers de la mise en place de filières communes et de nombreuses mutualisations.

Citant Serge Haroche, Prix Nobel de Physique 2012, la Physique prône une démarche créatrice de connaissances, motivée par la curiosité et une activité génératrice d’innovations qui augmentent les moyens d’action et de diagnostic sur la nature, l’homme et la société. Ces deux aspects de la recherche, le fondamental et l’appliqué, loin de s’opposer, sont complémentaires l’un de l’autre. La recherche fondamentale crée le socle de connaissances à partir duquel naissent les applications et, inversement, les avancées technologiques procurent les outils d’investigation de plus en plus perfectionnés qui conduisent à approfondir nos connaissances fondamentales.

C’est dans cette optique que la stratégie du Département a toujours été axée sur un fort couplage entre formation, recherche et lien avec l’industrie. Cela se traduit concrètement par une présence forte de la recherche au niveau des Masters, ainsi que des liens avec le monde industriel dans des formations professionnalisantes, courtes (DEUST) ou longues (Licence professionnelle et Masters professionnels), ouvertes en alternance sur des thématiques en plein essor (Communications numériques, Énergie et développement durable, Veille stratégique et innovation, Instrumentation, mesures & qualité). Ces formations diplômantes constituent un atout pour une insertion professionnelle dans le monde socio-économique régional et contribuent, en conséquence, à sa réindustrialisation et à son rayonnement tout en tirant parti de la situation géographique.

Plus fondamentalement, un large spectre de formations générales est proposé, allant de BAC+3 (Licences de physique et de physique-chimie) à BAC+5 (Masters de Physique ; Physique Médicale ; Instrumentation, Mesures & Qualité ; Veille Stratégique et Innovation ; Life Sciences & Technologies ; Journalisme Scientifique ; Agrégations). Ces formations offrent, pour la plupart, la possibilité de poursuite en Doctorat. Cette formation d'excellence, par et pour la recherche, est aussi fortement associée à la formation des enseignants de lycées à travers la mise en place de la préparation à l'Agrégation de Physique-Option Physique, sans oublier la forte implication du département dans l'Agrégation de Physique-Option Physique-Chimie et dans l’agrégation interne de Physique-Chimie. Cette préparation, qui reste la seule pour la région Hauts-de-France, attire dans notre Université des agrégatifs venant de différents horizons, tout en suscitant une émulation pour nos propres étudiants.

Dans un esprit d’ouverture à l’international, le Département de Physique, appuyé par le pôle RI de la FST, encourage les mobilités étudiantes sous toutes ses formes et à ce titre, certaines de nos formations sont accessibles aux anglophones. Outre les Licences bilingues de physique et physique-chimie, il est possible de rejoindre l’un de nos Masters internationaux en physique (Physics for the 21st Century) ou pluridisciplinaires, affiliés à un Programme gradués international (Information and Knowledge society (IKS), Science for a Changing Planet), le Master Erasmus Mundus BioPham et le Master Life Sciences and Technologies affilié au programme gradué IKS.

Le département de Physique est fortement associé aux Laboratoires (PHLAM, UMET, LOA, IEMN) et de nombreux Instituts de Recherche (IRCICA, ICARE, CERLA, Chevreuil)  dont les activités couvrent des champs disciplinaires variés reflétant une expertise internationalement reconnue de ses chercheurs et enseignants-chercheurs, allant de l’optique et l’interaction lumière-matière (physique moléculaire, des atomes froids, photonique, dynamique non-linéaire de systèmes optiques et biologiques) à la physique de l’atmosphère terrestre, en passant par la matière condensée, les matériaux et les nanosciences. Le Département de Physique est également partie prenante dans trois Centres communs de mesures de l'Université de Lille. Ainsi le couplage entre recherche et formation se traduit par une forte présence de ces expertises au sein de nos formations.

Le département de Physique est enfin associé à deux écoles doctorales (Ecole doctorale Sciences de la Matière, du Rayonnement et de l'Environnement – École doctorale Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes)..

En conclusion, les formations dispensées au sein de la composante maintiennent un équilibre vertueux entre formations fondamentales et formations professionnelles. D’énormes efforts ont été déployés ces cinq dernières années pour améliorer les conditions de travail de nos étudiants malgré la crise sanitaire de Covid.

Pour terminer ce petit tour d’horizon sur nos activités de formation et de recherche, au nom de l’ensemble des acteurs du département de Physique, je souhaite à toutes nos étudiantes et à tous nos étudiants une excellente année, succès et réussite.

Le Directeur, Abdellatif Akjouj